Top Chef : pour ses quinze ans, l’émission s’offre un jury à quinze étoiles et plusieurs nouveautés


Les amateurs de “classiques revisités”, de tempuras de crustacés relevés ou de sucre soufflé attendent cette soirée avec impatience : “Top Chef”, le concours culinaire de M6, démarre sa quinzième saison ce mercredi. Pour ses quinze ans, le programme s’offre un jury totalisant 15 étoiles, avec les arrivées de Stéphanie Le Quellec, vainqueure de la saison 2 et cheffe deux étoiles, et de Dominique Crenn, première femme récompensée de trois étoiles Michelin aux Etats-Unis. Elle a été élue meilleure femme cheffe du monde en 2016. Toutes les deux rejoignent les quatre chefs  déjà présents pour cette édition anniversaire : Hélène Darroze (trois étoiles), Glenn Viel (trois étoiles), Paul Pairet (trois étoiles) et Philippe Etchebest (une étoile).

Six chefs, deux brigades

Les six chefs dirigeront désormais deux brigades, avait révélé franceinfo début février.  : une brigade grise et une brigade orange, chacune dirigée par trois chefs : d’un côté, Philippe Etchebest, Paul Pairet et Glenn Viel. De l’autre, Hélène Darroze, Stéphanie Le Quellec et Dominique Crenn.

La brigade cachée, qui tente de faire remporter le concours à un candidat précédemment éliminé, est désormais dirigée par le chef multi-étoilé Pierre Gagnaire, qui n’avait jusque-là participé que comme invité. Parmi les autres nouveautés: un gargantuesque banquet en présence des anciens candidats, la délocalisation de l’épreuve de la boîte noire à Chantilly et une épreuve du “palace” dans une version de l’Orient-Express.

L’émission compte 28 candidats devenus étoilés

“La longévité, on l’espérait, mais c’était quand même rare à l’époque en télé”, confie le présentateur Stéphane Rotenberg à l’AFP. “Mais c’est surtout cette crédibilité qui me rend fier : tous les grands chefs viennent.” “On le doit aux candidats, au fait d’avoir joué le niveau tout de suite”, estime-t-il, alors que 28 anciens candidats ont reçu les honneurs du prestigieux Guide Michelin. “Le fait que tous ces jeunes candidats soient très vite devenus des chefs étoilés ou des chefs à succès, ça nous a aidés. C’est ça qui me bluffe le plus.”

“Goûte, et nettoie ta table!”

“Cette émission a modifié le regard sur notre univers”, apprécie également Pierre Gagnaire, figure titulaire de la gastronomie française. “Je suis un enfant Michelin, il y a la génération ‘Top Chef'”, explique-t-il à l’AFP. Le cuisinier de 73 ans, adepte de l’émission qui sanctuarise une cuisine qui “va vite, qui pulse”, reconnaît avoir pris sur lui pour garder sa place d’accompagnant, se refrénant de mettre son grain de sel dans les préparations des candidats.
“Ce que j’ai le plus dit, c’est : ‘Goûte !’ et aussi sûrement : ‘Nettoie ta table!'”, s’amuse-t-il, déplorant “la manie de la nouvelle génération de venir chacun avec sa petite fiole de produit asiatique ringard”, type sauce soja, d’huître ou yuzu.

Adaptée d’une émission américaine, Top Chef, qui fait s’affronter des chefs professionnels, est diffusée en France depuis 2010, et s’est attiré les faveurs du public aussi bien qu’une crédibilité dans le milieu de la gastronomie.



Source link

Leave a Comment