L’enseigne Maisons du Monde veut fermer ou transférer 40 à 50 magasins d’ici à 2026


Une nouvelle enseigne de meubles et de décoration en difficulté : Maisons du Monde a annoncé mardi vouloir réaliser “40 à 50 fermetures ou transferts de magasins” d’ici à 2026, sur les 340 gérés par le groupe dont le siège est situé à Vertou, en Loire-Atlantique.

Un bénéfice net en baisse de 74%

L’enseigne, qui a par ailleurs annoncé un bénéfice net en baisse de 74% en 2023 par rapport à 2022, à 8,8 millions d’euros, souhaite aussi passer “près de 30% du réseau sous affiliation ou franchise” d’ici à 2026.

Maisons du Monde, qui réalise 55% de son activité en France, a vu ses ventes diminuer de 9,3% en 2023, à 1,13 milliard d’euros, “dans un contexte difficile pour le secteur Maisons et Décoration, accentué par des facteurs macroéconomiques défavorables”, selon le communiqué, qui cite les “incertitudes géopolitiques”, l*'”inflation sans précédent”* et la “baisse de la confiance des consommateurs”.

Fin décembre, l’enseigne Habitat, en grande difficulté financière, a été placée en liquidation judiciaire, sans maintien de l’activité. Ses magasins sont fermés.

Un plan d’économies drastiques, mais de nouvelles ouvertures prévues

Dans ce contexte, Maisons du Monde a identifié une cinquantaine de magasins dont la rentabilité est à améliorer. Parmi les solutions pour y arriver, figurent notamment la renégociation des loyers, la cession à des affiliés ou le déménagement, par exemple du centre-ville vers une zone d’activité commerciale.

La fermeture définitive ne touchera ainsi qu’une “infime” partie du parc, a assuré à l’AFP Christophe Lapotre, directeur exécutif d’exploitation du groupe, qui envisage en parallèle d’autres ouvertures de points de vente.

Tandis que Maisons du Monde avait déjà connu une division par deux de son bénéfice net en 2022, le distributeur a décidé de mettre “l’accent sur la simplification et la discipline financière”, selon François-Melchior de Polignac, directeur général de l’enseigne, cité dans le communiqué. Le groupe souhaite réaliser au total 85 millions d’euros d’économies en trois ans. Pour cela, outre les fermetures et transferts de magasins, il compte réduire ses stocks d’un mois et diviser par deux son nombre de fournisseurs.



Source link

Leave a Comment