Mardi gras : que boire avec des beignets ?


«A l’école, on me disait : “le sucre est l’ennemi du vin“», commence Juliette Henry. Comme un élégant pied de nez à cet adage, cette jeune pâtissière mordue de vin a fondé Vins & Pâtisseries, un concept visant à marier ces deux univers à l’occasion de dégustations inédites. Après avoir fait ses armes à Ferrandi, puis dans les cuisines du Royal Monceau et celles de Matignon, Juliette Henry passe 9 mois en stage au château Lagrange, 3? cru classé à Saint-Julien. C’est ici qu’elle tombe dans la marmite ou plutôt dans la cuve. Elle apprend et s’éprend du vin, qui, déformation professionnelle oblige, lui inspire des accords avec des pâtisseries. Aujourd’hui, celle qui se décrit comme une «pâtissière œnophile» continue à faire rimer pâtisserie et œnologie sur son compte Instagram et mijote un livre sur les accords vins et pâtisseries. À l’approche de Mardi gras, nous l’avons interrogé sur les accords possibles avec les beignets et les crêpes. Quel que soit votre penchant pour ces réjouissances, voici leurs meilleurs pendants liquides !

Que boire avec des beignets ?

Pour délier la richesse des beignets, les bulles d’un vin effervescent sont la réponse idéale. Mais attention à ne pas le choisir «trop acide», précise Juliette Henry, sinon celui-ci risquerait de se heurter au sucre. Pour escorter des beignets au sucre, elle penche pour le crémant brut nature du domaine de Sainte Joie en Alsace, au bouquet frais et floral : «Son attaque vive tranchera agréablement avec le gras du beignet, tandis que le milieu de bouche, plus ample grâce à un élevage de 24 mois sur lattes, arrondira les angles pour éviter de casser le côté sucré du beignet», souligne-t-elle. Et si, comble de la gourmandise, vos beignets sont fourrés à la pâte à tartiner ou garnis aux pommes, alors ce sont les spiritueux qui offrent le meilleur tandem : «Vanille, caramel, les arômes pâtissiers du cognac m’évoquent d’emblée la rondeur de la pâte à tartiner», nous souffle-t-elle. Et pour croquer dans un beignet aux pommes ? «Un calvados !», répond-elle sans hésiter. Longtemps assimilée au trou normand, cette eau-de-vie de cidre reprend désormais du galon et offre de très gourmands élixirs, à l’instar de ceux de la maison Drouin ou de Château du Breuil.

Que boire avec des crêpes ?

Si vous êtes de ceux qui refont sauter les crêpes pour Mardi gras, alors, plutôt que de déboucher un cidre, osez le vin ! Pour accompagner une crêpe beurre-sucre, Juliette Henry suggère un vin blanc sec de Bordeaux, à la fois frais et enveloppant : «Le château de Rayne Vigneau, que l’on connaît davantage pour le sauternes, réalise aussi un épatant blanc sec. Sa matière beurrée se fondra avec harmonie à la crêpe et ses notes désaltérantes d’agrumes et d’estragon rafraîchiront agréablement le palais», nous fait-elle saliver. Quant à l’incontournable crêpe Suzette, elle filera le parfait amour avec un vin orange, dont l’aromatique épicée se mêlera délicieusement à la garniture. Ici, son choix s’arrête sur la cuvée Volte Face, réalisée par la microwinerie de Darwin, un chai urbain situé à Bordeaux : «Son parfum de mandarine semé de touches de safran résonnera avec le beurre d’agrumes et sa matière légèrement tannique apporte beaucoup de fraîcheur à l’ensemble», conclut-elle. Voilà la promesse d’un Mardi gras bien arrosé !



Source link

Leave a Comment