«Kiss», par Prince ou par Age of Chance? – Libération


Prince (1986)

Un succès par accident, puisque le titre le plus célèbre de Sa Majesté Pourpre n’aurait même pas dû figurer sur son huitième album Parade. Quand Kiss, à l’origine démo écrite pour le groupe de funk rock Mazarati, signé sur son label Paisley Park, revient à ses oreilles, Prince le retouche et l’inclut à la dernière minute sur l’album. Mieux, il décide contre l’avis de sa maison de disques Warner d’en faire le premier extrait de Parade. Kiss offre à Prince son troisième numéro un des charts américains. En France, il échoue à la vingt-neuvième place. Difficile de lutter contre Balavoine ou Jean-Luc Lahaye.

Age of Chance (1986)

A quoi reconnaît-on un véritable tube ? Au nombre de reprises et au délai entre la sortie de l’original et l’arrivée d’une réinterprétation. Dès la fin de l’année 1986, les covers affluent : la chanteuse soul /funk Mona Lisa Young, les Néerlandais Bertus Staigerpaip (dans leur langue maternelle), Art of Noise & Tom Jones… et Age of Chance, qui signe avec cette reprise le meilleur titre de sa courte discographie. Chez les natifs de Leeds, les feulements princiens sont remplacés par un chanté-hurlé, la guitare sèche par des riffs épais et le rythme funky par un frappement métallique. Etonnamment, ce fut un succès.



Source link

Leave a Comment