Arsenal corrige West Ham et reste à deux points du leader, Liverpool


À la mi-temps, des milliers de supporters de West Ham ont quitté le London Stadium, direction la station de métro à Stratford International. Ils ne voulaient plus voir ça, cette punition historique et sans espoir, alors qu’Arsenal menait 4-0 et avait fait souffler une tempête en moins d’un quart d’heure.

Dans le jeu, les Gunners auront été brillants, à nouveau légers et aériens, des qualités qui les avaient quittés pendant les fêtes, mais c’est bien par trois coups de pied arrêtés qu’ils auront fait la différence, d’abord : un corner pour la tête William Saliba (32e), un penalty pour Bukayo Saka (41e), un coup franc pour la tête de Gabriel (44e). La frappe enroulée de Leandro Trossard (45e+2), crucifiant le pauvre Alphonse Areola, est bien survenue dans le jeu, en revanche.

Mikel Arteta : « Je suis très heureux pour Rice »

West Ham trop faible offensivement

Il n’y a plus eu de match, ensuite, parce que West Ham est vraiment trop faible offensivement quand Lucas Paqueta et Michail Antonio sont blessés et que Saïd Benrahma est prêté à Lyon, et parce que les Gunners n’ont pas eu à forcer. Saka a ajouté un but en fermant son pied sur une frappe au premier poteau (63e), et Declan Rice, l’ancien capitaine des Hammers, s’est senti presque désolé et embarrassé d’inscrire le sixième but d’une frappe lointaine, sur un ballon qui traînait (66e).

Arsenal reste troisième, à deux points du leader, Liverpool, qu’il avait dominé la semaine dernière (3-1), à égalité avec Manchester City, avant le match de l’équipe de Guardiola à Aston Villa.



Source link

Leave a Comment