Marseillais et Messins se neutralisent et continuent leur surplace


“Marquer si on ne prend pas les trois points, ça sert à rien”, la frustration du buteur Moumbagna

Arrivé cet hiver en provenance de Bodo/Glimt (Norvège), Faris Moumbagna a inscrit vendredi au Vélodrome son premier but avec l’OM. Une demi-satisfaction pour l’attaquant camerounais, qui aurait préféré un tout autre résultat que le nul concédé face au promu messin (1-1).

“Il faut juste garder la tête haute, continuer à travailler, parce qu’on a montré de bonnes choses aujourd’hui. Et il y a des matchs qui arrivent, il va falloir avoir la même détermination, tout donner. Et le résultat va venir après”, a commenté Moumbagna en zone mixte, avant d’être relancé sur son cas personnel.

“Le but, ce soir, ce n’est pas la chose la plus importante. J’aurais aimé ne pas marquer et que l’on prenne les trois points. C’était le plus important ce soir. Il faut continuer à travailler, on ne baisse pas les bras, et le reste va venir. Ça fait du bien de marquer et d’aider l’équipe. Après, si on ne prend pas les trois points, ça ne sert à rien. On a senti sur le terrain qu’on a tout donné. On s’est dit qu’il fallait continuer dans la même lancée. Il faudra faire la même chose et après, le résultat va suivre derrière. Pas d’inquiétude. On continue de pousser”, a-t-il insisté.

>> La frustration du buteur Moumbagna

Gattuso admet “une mini-crise” mais espère toujours accrocher la Ligue des champions

Réduit à dix tôt dans la rencontre, Marseille n’a pas fait mieux qu’un match nul vendredi contre Metz (1-1), au Vélodrome, en ouverture de la 21e journée de Ligue 1. Si son équipe reste sur une série inquiétante, Gennaro Gattuso veut continuer à croire à la Ligue des champions.

“On peut parler d’une mini-crise. On ne gagne pas depuis cinq matchs et ça peut sembler utopique de parler de cette quatrième place. Mais si je ne crois pas à cet objectif, je rentre à la maison. Il y a encore beaucoup de matchs et je ne vois pas pourquoi ne pas y croire. Mais il faut gagner les matchs. Je suis le capitaine de ce navire, ce sont mes responsabilités. Je dois tout faire pour l’amener à bon port. On finit à 72% de possession en ayant joué à 10, ça ne m’est jamais arrivé dans ma carrière. Après, il faut marquer. On a fait ce qu’il fallait mais si tu ne la mets pas au fond, le foot devient dur.”

>> Gattuso admet “une mini-crise” mais espère toujours accrocher la Ligue des champions

Gattuso: “Le foot est une bête cruelle”

Le coach marseillais au micro de Prime Video: “Il y a de la frustration, on doit faire plus. Il faut continuer d’aller de l’avant et ne pas perdre espoir. Le foot est une bête cruelle, difficile de la déchiffrer. On n’a pas développé un jeu assez propre pour espérer gagner. Quand on regarde les statistiques, on a la possession mais l’état d’esprit m’a plu. Les joueurs n’ont pas baissé les bras. Ici, c’st un endroit très chaud, c’est un autre type de mentalité, il ne faut pas faire le kamikaze. On verra dans trois ou quatre matchs où on en est.”

Ounahi: “Il faut se mettre au travail et préparer le prochain match”

“Quand tu as cinq ou six occasions et que tu ne finis pas… On doit tuer la match en première mi-temps, je suis le premier concerné. A 10 contre 11, c’est plus compliqué. On a fait un match costaud, il y avait de l’envie, de la mentalité. Il faut se mettre au travail et préparer le prochain match. Il faut finir les occasions. A chaque match, on a des occasions pour tuer le match et on les rate. C’est notre problème, c’est à nous de travailler devant le but. Aujourd’hui, j’ai trois occasions nettes pour marquer et je ne marque pas. C’est à moi de travailler. Il reste encore des matchs en championnat. On prend le match nul. Maintenant, on laisse le championnat à part pour préparer l’Europa League. Il y a d’autres matchs, ça ne sert à rien de se mettre le doute dans le groupe. On est concerné par rapport à la situation du club, on va travailler pour donner plus”, a confié le milieu marocain au micro de Prime Video.

Plus d’informations ici.

La statistique inquiétante pour les Marseillais

Selon Opta, Marseille n’a gagné aucun de ses quatre premiers matchs de Ligue 1 en 2024 (3 nuls, 1 défaite). Cela ne lui était arrivé qu’une seule fois sur les 45 dernières années (en 2001 – 2 nuls, 2 revers)

Plus d’informations ici.

Ambiance tendue en virage

Le public tarde à quitter les tribunes en virage, tandis que les joueurs viennent les saluer sous la bronca

Un nul qui n’arrange personne!

C’est la fin de cette rencontre! Marseille et Metz se quittent sur un match nul (1-1), en ouverture de la 21e journée de Ligue 1. Avec un but de l’attaquant camerounais Faris Moumbagna (56e) d’un côté, contre une réalisation du défenseur français Matthieu Udol (61e) de l’autre. Le défenseur français de Marseille Samuel Gigot a été directement expulsé (31e). Au classement du championnat de France, Marseille gagne une place et se retrouve septième, alors que Metz reste seizième.

Marseille n’y arrive plus

Dans une fin de match décousue, Metz récupère même des ballons de plus en plus haut.

Quatrième changement messin

Van Den Kerkhof est remplacé par Atta.

Il y aura du temps additionnel…

Quatre minutes pour tenter d’aller arracher une victoire, de part et d’autre.

Metz perd rapidement ce ballon

Après ce jaune, Metz a un coup franc, mais perd rapidement ce ballon.

Troisième changement à Marseille

Luis Henrique entre. Moumbagna sort.

L’OM pousse

Après un centre venu de la droite, Aubameyang, dans la surface, tente une tête, mais son ballon est dévié par Sané en corner.

L’arbitre sort un jaune

C’est Onana qui est averti.

Marseille 6-3 Metz

Voici où nous en sommes, au niveau des tirs cadrés.

Sarr se montre

A droite, Sarr centre. Son ballon est envoyé en corner.

Moumbagna cherche le doublé

Après un centre venu de la droite, Moumbagna, dans la surface, voit sa tête filer au-dessus!

Metz change deux joueurs

Lamkel Zé est remplacé par Sabaly et Mikautadze est remplacé par Tetteh.

Marseille 16-7 Metz

Voici le bilan des tirs, depuis l’entame de cette rencontre.

Garcia ne cadre pas

Garcia se charge de ce coup franc. Sa frappe du gauche file au-dessus.

Marseille, le danger se rapproche

Les Marseillais se procurent un très bon coup franc, plein axe, juste devant la surface.

Un double changement à Marseille

Garcia et Sarr entrent. Merlin et Ndiaye sortent.

La possession du ballon reste pour…

Marseille (66% contre 34% pour Metz).

Balerdi, c’est à côté

Clauss se charge d’un coup franc, à droite. Son ballon arrive dans la surface, pour Balerdi, qui voit sa tête passer à côté.

Et de deux pour Udol

Udol inscrit son deuxième but de la saison en Ligue 1.

Pas de corner pour Aubameyang

Mais bien un hors-jeu. Metz va pouvoir se relancer.

Metz revient déjà!!! (1-1)

Ce corner est tiré de la droite vers la gauche. A droite, un centre de Camara arrive ensuite au premier poteau. Pour Udol, qui coupe la trajectoire du ballon, de la tête, et marque!

Metz se procure un corner

Van den Kerkhof, sur son centre, est contré. Corner pour Metz.

Metz, la réaction?

Metz pensait obtenir un corner, mais ce sera finalement une sortie de but.

Moumbagna, grande première

Moumbagna, titulaire pour la première fois pour son deuxième match, marque son premier but sous les couleurs de l’OM.

Marseille trouve la solution!!!! (1-0)

A gauche, de loin, Aubameyang frappe du droit, mais c’est repoussé par Oukidja. A gauche, Merlin centre en retrait, dans la surface, pour Moumbagna, qui reprend du gauche, au premier poteau, sans contrôle et marque!

Moumbagna était tout proche

Après un centre de Clauss venu de la droite, Moumbagna, dans la surface, ne peut reprendre ce ballon, de la tête!

Derrière, Mikautadze, dans la surface, frappe du gauche, mais c’est capté par Lopez.

Marseille a le ballon

Les Marseillais construisent leur jeu, avant de se projeter vers l’avant.

Lopez vigilant!

Après un centre de Van den Kerkhof venu de la droite, Mikautadze, dans la surface, frappe du droit en première intention, mais il se heurte à Lopez, vigilant!

Onana, c’est cadré!

De loin, Onana frappe du droit, mais c’est directement dans les bras d’Oukidja.

Lopez tranquille

Après un centre venu de la gauche, Lopez capte tranquillement ce ballon.

La banderole cinglante des supporteurs contre Longoria

Au retour des vestiaires après la pause alors que le score est toujours de 0-0 entre l’OM et Metz, les supporteurs olympiens ont déployé une nouvelle banderole dans les tribunes. Leur cible, le président marseillais : “Longoria : Comment qualifier l’institution de “primordiale” quand on l’abandonne.”

La banderole des supporters marseillais à l'attention de Pablo Longoria, 9 février 2024
La banderole des supporters marseillais à l’attention de Pablo Longoria, 9 février 2024 © Capture écran Prime Video

L’attaque marseillaise est stoppée

Moumbagna était en position de hors-jeu.

Pas de nouveau changement à Marseille

Contrairement à Metz, Marseille n’a pas effectué de changement à la pause.

Un changement à Metz

N’Doram est remplacé par Nduquidi.

C’est parti pour la seconde période!

Le coup d’envoi a été donné et Metz a engagé.

C’est la mi-temps!

Au terme des 45 premières minutes de jeu, Marseille et Metz sont toujours à égalité (0-0). Les Marseillais sont à dix depuis la 31e minute de jeu et l’expulsion directe du défenseur français Samuel Gigot.

Aubameyang, c’est au-dessus

A l’entrée de la surface, Aubameyang reprend le ballon, du droit, sans contrôle. Son ballon s’envole.

Van den Kerkhof est contré

Après ce corner, à droite, Van den Kerkhof, de loin, frappe du droit, mais il est contré par Balerdi. Hérelle insiste, mais c’est hors cadre.

Corner pour les Messins

A droite, Van den Kerkhof se fait contrer et Metz obtient un corner.

Il y aura du temps additionnel…

et même trois minutes minimum.

Le jeu reprend

Mikautadze finit par se relever et le jeu reprend déjà.

Encore un Messin à terre

Cette fois, c’est Mikautadze qui reste à terre, après un coup sur le côté.

Quel sauvetage d’Oukidja!

Après un centre venu de la gauche, Ounahi, dans la surface, tente une tête, mais c’est repoussé par Oukidja, du pied gauche! Corner pour Marseille.

Udol retouche le ballon en dernier

Le Messin était face à Clauss, qui récupère une sortie de but.

Onana tente de loin

De loin, Onana déclenche une frappe du droit, mais c’est hors cadre.

Oukidja encore vigilant

Le danger était présent dans sa surface, mais Oukidja est vigilant. Metz file en contre. Dans la surface, Van den Kerkhof loupe sa reprise.

Marseille 8-2 Metz

Il s’agit du bilan des tirs, pour le moment.

Onana tente sa chance

Après le corner, Onana, à l’entrée de la surface, frappe du droit, mais Oukidja s’envole, pour capter ce ballon. L’arbitre avait sifflé, en même temps, une faute sur Lamkel Zé.

Le contrôle du VAR est terminé

Il y aura donc bien corner pour Marseille.

Harit sacrifié

Après le rouge de Gigot, Harit sort et est remplacé par Meité.

Moumbagna termine à terre!

Lancé par Merlin, Moumbagna s’écroule, après un contact avec Traoré dans la surface. L’arbitre indique corner… pour le moment?

Mikautadze, c’est dans le mur

Mikautadze se charge de ce coup franc, mais sa frappe du droit est contrée par Aubameyang, présent dans le mur.

C’est un rouge pour Gigot!

L’arbitre revient et annule le carton jaune. Il se transforme en rouge! Marseille va terminer à dix!

L’arbitre va revoir les images!

Cette action pourrait être l’anéantissement d’une action de but. Et si Gigot était finalement expulsé?

Premier carton jaune sorti

L’arbitre le sort contre Gigot, coupable d’une faute sur Mikautadze.

Marseille reste devant

Les Marseillais se procurent même un nouveau corner, grâce à Ndiaye.

Ounahi manque sa frappe

Dans la surface, à gauche, Ounahi frappe trop de l’extérieur du droit. Son ballon file à côté!

La possession du ballon est largement pour…

Marseille (73% contre 27% pour Metz).

Oukidja encore sollicité

Servi à gauche, Aubameyang, dans la surface, repique dans l’axe, avant de frapper à ras de terre, du droit. Oukidja se couche tranquillement sur le ballon.

Plus de peur que de mal

Les deux hommes se sont relevés et le jeu peut reprendre.

Les deux hommes sont à terre

Les soigneurs s’occupent de Gigot et d’Oukidja.

L’arbitre siffle rapidement

Après un ballon envoyé dans la surface, Oukidja se heurte à Gigot, dans une intervention aérienne ratée. L’arbitre siffle rapidement une faute sur le gardien messin.

Marseille, ça penche à gauche

Depuis le début de cette rencontre, Marseille attaque surtout à gauche. Ce dont se plaint Clauss.

Oukidja vigilant

A gauche, Aubameyang adresse un centre de l’extérieur du droit. C’est capté par Oukidja.

Ndiaye s’écroule dans la surface!

Trouvé par Ounahi, Ndiaye, dans la surface, s’écroule dans la surface, au contact avec Oukidja. Il n’y aura pas de penalty, mais un hors-jeu.

Marseille insiste

Les Marseillais enchaînent les offensives, mais manquent de précision, pour le moment.

Ounahi, ça s’envole!

Servi en retrait, dans la surface, Harit est seul, mais il ne choisit pas la frappe de l’intérieur du pied droit, en première intention. Il préfère décaler, sur sa droite, Ounahi, dont la frappe du droit s’envole!

Aubameyang cadre!

Après un contre, dans la surface, à gauche, Aubameyang contrôle, avant de frapper du droit. Oukidja se couche tranquillement sur le ballon.

Ndiaye ne cadre pas

Ce corner, sortant, est tiré de la gauche vers la droite. Le ballon traîne dans la surface. Gigot, de la tête, est contré par Traoré. Ndiaye insiste, du droit, mais ça file à côté.

La réaction marseillaise

L’OM file à l’avant et se procure un corner, grâce à Aubameyang.

Le danger messin!

A droite, Van den Kerkhof adresse un centre fort de l’extérieur du pied, dans la surface. Son ballon passe devant le but, mais ça aurait pu faire but!

Merlin tente sa chance

Le latéral frappe de loin, du gauche, mais il se heurte à Sané. Le ballon est rapidement récupéré par Marseille.

Contre raté pour Metz!

Metz file en contre, dans un 3 contre 1. Balerdi, seul Marseillais dans sa surface, récupère le ballon, sur une tentative de centre de Lamkel Zé, venue depuis le côté gauche!

Moumbagna se montre

Le Camerounais arrive à pleine vitesse sur Oukidja, qui se fait contrer dans sa tentative de relance! Metz récupère une sortie de but.

Metz frappe une première fois

Ce corner est tiré de la gauche vers la droite par Camara. Au second poteau, une volée du droit de Mikautadze est contrée par Onana.

Déjà un corner

Il est pour Metz, grâce à Lamkel Zé, venu provoquer sur le côté gauche.

C’est parti pour la première période!

Le coup d’envoi a été donné et Marseille a engagé.

Un match pour Aubameyang?

Depuis le début de cette saison de Ligue 1, le meilleur buteur de Marseille est l’attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (34 ans), auteur de six buts mais également de sept passes décisives. Du côté de Metz, avec trois buts, il s’agit des attaquants gambien Ablie Jallow (25 ans), qui a également délivré une passe décisive, et sénégalais Cheikh Sabaly (24 ans).

Metz veut se donner de l’air

De son côté, Metz (quatre victoires, quatre matchs nuls, douze défaites) est seizième (mais treizième à l’extérieur) avec seize points, la deuxième plus mauvaise attaque (17 buts marqués) et la quatrième plus mauvaise défense, à égalité avec Nantes (31 buts encaissés). Une victoire et le club reviendra à égalité avec Lyon, quinzième.

Marseille, le top 6 dans le viseur

Au classement de la Ligue 1, Marseille (sept victoires, huit matchs nuls, cinq défaites) est huitième (mais quatrième à domicile) avec 29 points, la cinquième meilleure attaque, à égalité avec Lille (28 buts marqués) et 22 buts encaissés. Une victoire et le club reviendra à hauteur de Lens, sixième.

Metz ne sait plus voyager

Cette fameuse victoire du 26 novembre dernier, en Ligue 1, sur la pelouse de Lorient (2-3) est aussi évidemment la dernière victoire de Metz à l’extérieur, cette saison. Depuis, en championnat, le club a effectué trois nouveaux déplacements, pour trois défaites à la clé.

Metz, ça va mal…

En Ligue 1, Metz est actuellement sur une terrible série de sept défaites consécutives. Dans l’élite, son dernier succès date du 26 novembre dernier. C’était sur la pelouse de Lorient (2-3).

Marseille, un antre imprenable

Cette saison, Marseille est invaincu à domicile. En quatorze rencontres déjà disputées, depuis l’entame de cet exercice, dans son antre, le club présente le bilan de huit victoires pour six matchs nuls, toutes compétitions confondues.

Des banderoles au Vélodrome

“Respectez votre parole”, peut-on lire sur une des banderoles

Des banderoles au Vélodrome avant OM-Metz, 9 février 2024
Des banderoles au Vélodrome avant OM-Metz, 9 février 2024 © RMC Sport
Des banderoles au Vélodrome avant OM-Metz, 9 février 2024
Des banderoles au Vélodrome avant OM-Metz, 9 février 2024 © RMC Sport

Marseille, une disette qui dure

En Ligue 1, Marseille n’a plus gagné la moindre rencontre depuis le 17 décembre dernier. C’était contre Clermont (2-1). Depuis, dans l’élite, le club a disputé quatre rencontres supplémentaires, avec trois matchs nuls pour une défaite.

OM-Metz, vers un nouveau nul?

La dernière confrontation entre les deux formations remonte au 18 août dernier. A l’occasion du match aller, Metz et Marseille s’étaient quittés sur un match nul (2-2), avec des buts des attaquants sénégalais Cheikh Sabaly (65e) et géorgien Georges Mikautadze (71e) d’un côté, contre des réalisations du milieu de terrain anglais Emran Soglo (14e) et de l’attaquant portugais Vitinha (82e) de l’autre.

Hakim Ben El Hadj au sifflet

Au stade Vélodrome de Marseille, l’arbitre de la rencontre sera Hakim Ben El Hadj.

Le onze de Metz

Oukidja – Sané, Traoré, Hérelle, Udol – Jean-Jacques, N’Doram – Van den Kerkhof, Camara, Lamkel Zé – Mikautadze.

Clauss titulaire, la compo de l’OM est connue

Malgré les remous de la semaine, Jonathan Clauss est titulaire. A noter aussi: la recrue Faris Moumbagna est alignée d’entrée

Lopez – Clauss, Gigot, Balerdi, Merlin – Onana, Ounahi, Harit – Aubameyang, Moumbagna, Ndiaye

Le groupe de l’OM dévoilé

Comme annoncé par Gennaro Gattuso, Geoffrey Kondogbia et Jordan Veretout sont absents.

“C’est dégueulasse”, Di Meco dézingue l’attitude de Longoria sur le dossier Clauss

Eric Di Meco est en colère. Le champion d’Europe 1993 avec l’Olympique de Marseille n’a pas du tout aimé la sortie du président Pablo Longoria mercredi, en marge de la présentation de Faris Moumbagna.

>> Le coup de gueule de Di Meco sur le traitement de Clauss par Longoria

“C’est dégueulasse. C’est dégueulasse ce qu’ils sont en train de faire à ce gamin, que ces histoires soient vraies ou pas, s’est emporté l’ancien joueur de l’OM jeudi dans le Super Moscato Show. Si elles sont vraies, ça ne change rien. C’est contre-productif par rapport à l’image que tu envoies aux éventuels clubs qui le veulent. Donc t’es en train d’expliquer aux clubs que t’as un joueur qui est international mais pas sérieux… Tu te tires une balle dans le pied.”

Gattuso tacle à nouveau Clauss et son manque d’implication

Avant le match face à Metz ce vendredi, Gennaro Gattuso s’est exprimé sur le cas Jonathan Clauss avant même qu’une question soit posée sur le latéral droit marseillais. L’entraîneur italien attend plus de constance de son joueur.

>> Gattuso tacle à nouveau Clauss et son manque d’implication

“J’anticipe la question sur Clauss. Les matchs ne se gagnent pas le week-end. Ils se gagnent la semaine à l’entraînement. En ce moment, on n’est pas cohérent dans notre travail au quotidien. Il faut être exigeant avec soi-même. C’est à partir de là qu’on pourrait s’éloigner de cette période difficile. Ce n’est pas en réfléchissant de manière individuelle.”

Bonjour à tous

Bienvenue dans notre live pour suivre la rencontre entre l’OM et Metz, ce vendredi (21h) en ouverture de la 21e journée de L1. Marseille, 8e de L1, est empêtré dans une série de quatre matchs de rang sans victoire en championnat (trois nuls, une défaite) après son revers à Lyon (1-0) la semaine dernière.

La situation est encore plus périlleuse pour Metz, qui reste sur sept défaites de rang en L1 et se retrouve désormais barragiste.



Source link

Leave a Comment