Lens s’impose face à Strasbourg et prend de l’avance pour l’Europe


C’est terminé ! Victoire 3-1 des Sang et Or !

Lens s’impose graĉe à ses beaux mouvements collectif et son trio d’attaque. Wahi, Pereira Da Costa et Sotoca ont en effet tous marqué. Strasbourg a eu le mérite de ne rien lâcher, avec une réduction du score de Delaine et de la combativité jusqu’au bout.

Ca chauffe un peu

Bakwa et Vieira sont notamment virulents, preuve que Strasbourg ne lâche rien.

Nouveau double changement lensois

Frankowski prend la place de Chavez, qui prend tout son temps pour sortir, tandis que Guilavogui supplée Sotoca.

Mwanga sort

Très remuant, il avait participé aux bons moments strasbourgeois et est remplacé par Deminguet.

C’est toujours aussi engagé

Les Strasbourgeois ne lâchent rien dans ce match qui est une belle pub pour la Ligue 1.

Double changement lensois

Saïd et Abdul Samed remplacent Wahi, premier buteur du jour, et Diouf.

Cöté Strasbourg, Delaine, lui aussi buteur et très actif, cède sa place à Sow.

Senaya trouve le poteau !

Superbe centre du pied droit, son mauvais, pour la tête de Senaya à l’opposé. Samba ne bouge pas, et voit le ballon finir sur le poteau en angle fermé.

Carton jaune pour Delaine

Le piston gauche accroche le talon de Sotoca.

Diouf fait briller Bellaarouch !

Superbe frappe lointaine en première intention du milieu lensois qui partait sous la barre. Le gardien strasbourgeois n’est pas en reste et s’envole pour repousser des deux mains.

Pereira Da Costa est averti

A retardement, puisque le jeu s’était poursuivi.

Tacle in extremis de Gradit, puis Samba boxe le ballon

Strasbourg ne baisse pas les bras. Gradit doit intervenir pour mettre le ballon en corner, avant que Samba ne se jette sur le corner qui s’en suit.

AU TOUR DE SOTOCA DE MARQUER !

Les trois attaquants lensois ont mis le ballon au fond aaujourd’hui. Sotoca a le mérite d’y croire jusqu’au bout sur une passe de Pereira Da Costa : Sylla est sur la trajectoire, mais manque complètement le ballon. L’attaquant lensois est dans son dos et lobe Bellaarouch. 3-1 !

Ca ressemble parfois à une fin de match de Coupe de France

Strasbourg s’engage et Lens tente d’aller tout de suite vers l’avant à la récupération. Un tacle de Guilbert coupe ainsi une passe de Medina qui semblait pouvoir lancer un coéquipier au but.

Strasbourg garde plus le ballon

Mais les Lensois savent aussi faire bloc.

Mwanga met Samba à contribution

Contrôle qui lève le ballon puis volée puissante en angle fermé, mais le portier artésien repousse des poings. La montée en puissance de Mwanga fait mal à Lens !

Strasbourg poursuit une série à grand spectacle

Strasbourg a marqué et encaissé au moins un but lors de chacun de ses 10 derniers matches de Ligue 1 (en comptant celui d’aujourd’hui). Sur la période (depuis le retour de la trêve internationale de novembre), seul Paris a également marqué à chaque match de L1 (mais en 8 rencontres), tandis que seuls Metz et Lorient (8 matches chacun aussi) ont toujours encaissé.

Haise est bien sur le banc aujourd’hui

Suspendu après son carton rouge reçu contre l’AS Monaco, Franck Haise avait expliqué il y a quelques semaines, réfléchir à l’idée de rester en tribunes en première mi-temps de chaque match pour mieux voir la disposition tactique de ses hommes. Le manager artésien est finalement revenu sur ses pas après s’être senti impuissant contre le FC Nantes.

C’est reparti !

Coup d’envoi de la deuxième période après, bien évidemment, les Corons.

C’est la pause sur ce score de 2-1 !

Lens a pris les devants lors de la première demi-heure grâce à des mouvements d’école conclus par Wahi et Pereira Da Costa, mais Strasbourg n’a rien lâché et a réduit l’écart par Delaine. Autant dire qu’on a hâte de suivre la deuxième période !

Sissoko rattrape Wahi

L’attaquant lensois était passé sur une transition mais s’écroule au contact. Il y avait peut-être moyen de jouer plus rapidement et de trouver un coéquipier lancé.

Le but est bien validé

La défense lensoise ne peut s’en vouloir qu’à elle-même, et à sa passivité après avoir dégagé une première fois.

DELAINE RÉDUIT L’ÉCART !

On n’a pas compris la fin de cette action ! Sissoko tire de loin, c’est contré par un défenseur, Aguilar tacle devant un Strasbourgeois, mais envoie le ballon sur Delaine qui marque. Même si les Lensois lèvent la main, ça devrait faire 2-1 !

Il pleut sur Bollaert

C’est un peu cliché, mais c’est la réalité.

Strasbourg reste pourtant sur une bonne série à l’extérieur…

Strasbourg n’a perdu aucun de ses 4 derniers déplacements en Ligue 1 (1 victoire, 3 nuls), sa plus longue série d’invincibilité en déplacement dans l’élite depuis février-avril 2022 (5).

Samba a toujours les mains sûres

Bakwa frappe de loin. Les rebonds auraient pu mettre en danger certains gardiens, mais celui du RCL rend ça facile visuellement.

Pereira Da Costa est buteur pour le 3e match d’affilée

Après Toulouse et Nantes, c’est Strasbourg qui est victime du numéro 10 lensois (qui a aussi rajouté une passe décisive aujourd’hui).

PEREIRA DA COSTA AU BOUT D’UNE BELLE ACTION !

Lens nous fait du tableau noir aujourd’hui : Sotoca est trouvé en sprint le long de la ligne, et centre pour Wahi dont le contrôle orienté trouve (peut-être involontairement) Pereira Da Costa en retrait. Son tir est légèrement dévié et ça fait 2-0 !

Samba reste attentif

Le gardien lensois n’a pas grand-chose à faire depuis le début du match, mais sort bien de sa ligne pour aller capter un coup franc indirect.

Lens ne lâche pas son emprise

Diouf tente d’enrouler un centre rentrant depuis la droite, lui le gaucher, mais la défense repousse. Strasbourg a toujours autant de mal à ressortir.

WAHI OUVRE LE SCORE !

Lens est récompensé de ses bonnes intentions en ce début de match. Pereira Da Costa repique depuis la droite, Sotoca lui met une remise en une touche, et le numéro 10 lensois n’a plus qu’à centrer à ras de terre pour que Wahi marque dans le but vide. 1-0 !

Lens met de la présence dans la surface

Et les Sang et Or savent aussi combiner et se projetter, à l’image d’Aguilar et Diouf. La défense strasbourgeoise s’en sort pour l’instant.

Diarra fait passer le premier frisson à Bollaert

Après un contre-pressing dans l’axe, le milieu strasbourgeois arme une frappe légèrement déviée au départ. Samba ne touche pas le ballon malgré sa belle détente, mais ça termine hors cadre.

Bellaarouch capte un coup de tête de Medina

Le défenseur lensois était signalé hors jeu sur ce coup franc, mais le gardien du RCSA se chauffe déjà les gants.

Lens accumule les corners

Bellaarouch n’est pour l’instant pas mis à contribution, mais la pression est déjà sur son but.

Premier beau mouvement lensois

Chavez est mis en position de frappe sur la gauche de la surface par une succession de passes dans l’axe. Son enchaînement est un poil trop lent, et le tacle d’un défenseur strasbourgeois repousse sa frappe.

C’est parti !

Le coup d’envoi a été donné après une minute d’applaudissements en hommage à Michel Jazy, légende de l’athlétisme français né dans le Pas-de-Calais.

Les deux équipes arrivent sur la pelouse

Est-ce qu’il y a besoin de préciser que Bollaert est très bien rempli et que les écharpes sont de sortie ?

La compo strasbourgeoise

Strasbourg: Bellaarouch – Guilbert, Perrin, Sylla, Delaine – Mwanga, Sissoko, Diarra – Senaya, Emegha, Bakwa.

Remplaçants: Dreyer, Pierre, Sow, Baseya, Fernandez, Deminguet, El Mourabet, Nzingoula, Bechikh.

Le onze lensois

Lens: Samba – Gradit, Danso, Medina – Aguilar, El Aynaoui, Diouf, Chavez – Sotoca, Pereira Da Costa – Wahi.

Remplaçants: Leca, Haïdara, Khusanov, Frankowski, Abdul Samed, Fulgini, Mendy, Saïd, Guilavogui.

Bienvenue pour suivre Lens-Strasbourg avec nous !

Lens, 6e, peut prendre 5 points d’avance sur l’OM, contraint au nul par Metz ce vendredi. En face, Strasbourg est dans le ventre mou, à 7 points de son adversaire du jour et 8 du barragiste. Une victoire pourrait donc, peut-être, permettre de basculer du bon côté. Coup d’envoi à 17 heures.



Source link

Leave a Comment