En fuite depuis plusieurs semaines, le rappeur Moha La Squale arrêté en Allemagne et présenté à un juge d’instruction – Libération


Violences sexuellesdossier

Le rappeur Moha La Squale, mis en examen notamment pour viol sur conjoint et placé sous bracelet électronique, a été arrêté en Allemagne et doit être présenté ce vendredi 9 février à Paris à un juge d’instruction.

Mohamed Bellhamed, plus connu sous le nom de Moha La Squale, est de retour en France, aux mains de la police. En fuite depuis plusieurs semaines, le rappeur a été interpellé par la police allemande «dimanche 31 décembre 2023, à la frontière avec la Pologne» selon les mots du ministère public. Rapatrié jeudi de l’autre côté du Rhin et remis par les autorités allemandes, il doit être présenté ce vendredi 9 février à un juge d’instruction à Paris, chargé des investigations.

L’homme de 28 ans devait respecter une assignation à résidence sous surveillance électronique liée à sa mise en examen pour viol sur conjoint, agression sexuelle, violences conjugales et menaces de mort sur conjoint, a rappelé le parquet de Paris. Or l’auteur de Bienvenue à la Banane avait préféré prendre la tangente. Et fait l’objet d’un mandat d’arrêt européen.

Moha La Squale doit désormais comparaître devant un juge des libertés et de la détention qui décidera de ses mesures de sûreté. Le parquet précise avoir requis son placement en détention provisoire.

Au moins six femmes ont porté plainte

Depuis juin 2021, le rappeur est mis en examen pour agression sexuelle et violences sur d’ex-compagnes. En juillet 2022, il a aussi été mis en examen pour viol, une qualification criminelle, sur une autre ex-compagne. Contactée par l’AFP, son avocate, Me Elise Arfi, a confirmé son arrestation, sans commenter davantage.

D’après une source proche du dossier, l’instruction s’est terminée «il y a quelques mois». Au moins six femmes ont porté plainte. En avril 2021, il s’était défendu sur Twitter (entre-temps devenu X), assurant n’avoir «jamais au grand JAMAIS levé la main sur une femme», préférant évoquer un «complot […] perpétué (sic)» pour le «nuire».

Ce rappeur avait été l’une des révélations de l’année 2018, auteur d’un premier album plébiscité par le public et la critique. Avant d’être rattrapé par le mouvement #MusicToo puis la justice.



Source link

Leave a Comment