deux fillettes contaminées par la bactérie, l’une d’elles frôle la mort



data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js”
>

Élise, 7 ans, est hospitalisée à Lyon depuis décembre dernier pour une contamination par la bactérie E. coli, présente dans du fromage. Ses reins sont dysfonctionnels. Une deuxième enfant de 18 mois a aussi été contaminée.

Deux fillettes de 18 mois et 7 ans ont été contaminées par la bactérie E. coli, respectivement le 19 décembre et le 23 décembre, après avoir consommé un morceau de morbier au lait cru, selon les informations de BFMTV. Clara, âgée de 18 mois, est dans l’impossibilité de manger ou marcher. Élise, âgée de 7 ans, a elle frôlé la mort.

Élise s’était plainte de maux de ventre le 24 décembre. Ses parents l’avaient donc emmené à la maison médicale de garde dans la soirée. «Ils ont confirmé le diagnostic de la gastro car ils ne pouvaient pas voir autre chose avec ce qu’ils avaient à disposition et au vu des symptômes qu’elle avait» témoigne son père, Yohan Buisson.

Deux jours plus tard, et face à la dégradation de l’état d’Élise, la piste de la gastro-entérite est écartée, au profit d’une péritonite liée à une crise d’appendicite. C’est finalement la présence de la bactérie E. coli détectée dans ses selles qui établit un diagnostic définitif. Prise de convulsions, Élise est placée sous coma artificiel et intubée. Son pronostic vital est engagé. «On l’a réveillée le 31 décembre car les examens étaient plutôt positifs mais elle n’a toujours pas récupéré les fonctions de ses reins. Les chances sont d’ailleurs de plus en plus minces pour qu’elle les récupère» explique son père. La détérioration de son système rénal fait envisager une greffe.

Impossibilité de manger ou marcher

Clara, de son côté, a été placée sous dialyse pendant trois semaines avant d’être plongée dans un coma artificiel pendant 25 jours. Elle est aujourd’hui réveillée, mais toujours gravement atteinte. Admise dans un centre de rééducation le 6 février, Clara est dans l’impossibilité de manger ou marcher. Elle souffre toujours des reins et sa main gauche est paralysée. Ses parents souhaiteraient porter cette affaire en justice, d’après BFMTV.

Ces incidents surviennent deux mois après l’avertissement du site gouvernemental Rappel Conso quant à la possible contamination de plusieurs fromages par E.Coli. Les dangers de la bactérie avaient déjà été constatés en 2022 lors de l’affaire des pizzas Buitoni, ayant tué deux enfants. La même année, 253 cas graves de contamination ont été signalés par Santé Publique France.



Source link

Leave a Comment