Remaniement : Fadila Khattabi reconduite comme ministre déléguée aux Solidarités, personnes âgées et handicap


Elue députée Renaissance de la troisième circonscription de la Côte-d’Or, Fadila Khattabi avait été nommée ministre déléguée auprès de la ministre des Solidarités le jeudi 20 juillet dernier et avait ainsi rejoint le gouvernement d’Elisabeth Borne. Depuis l’arrivée de Gabriel Attal il y a un mois, l’élue dijonnaise attendait de savoir si elle retrouverait son poste de ministre déléguée en charge notamment des personnes handicapées. C’est chose faite. L’élue de Côte-d’Or conserve ses fonctions dans le nouveau gouvernement, où elle sera en charge des personnes handicapées et de l’autonomie.

Les départs du gouvernement

  • La ministre déléguée à la Formation professionnelle, Carole Grandjean.
  • Le ministre des Transports, Clément Beaune.
  • Le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Olivier Becht.
  • La secrétaire d’État chargée de l’Europe, Laurence Boone.
  • La ministre de la Santé et de la Prévention, Agnès Firmin-Le Bodo.

Les nominations de ce remaniement

  • Frédéric Valletoux est nommé ministre délégué à la Santé.
  • Nicole Belloubet, ancienne ministre de la Justice remplace Amélie Oudea-Castéra à l’Education nationale. Amélie Oudéa-Castéra conserve le sport.
  • La députée Renaissance Marie Guévenoux est nommée aux Outre-mer.
  • Le député Renaissance Guillaume Kasbarian nommé ministré délégué en charge du Logement.
  • Patrice Vergriete hérite des transports.
  • Sarah El Haïry devient ministre déléguée en charge de l’Enfance et de la Famille.
  • Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué aux Affaires européennes

Le refus de François Bayrou

Le centriste François Bayrou a ouvert une crise dans la Macronie en invoquant des désaccords et une “dérive” vers une “technocratie gestionnaire” pour expliquer son refus de devenir ministre.

loading



Source link

Leave a Comment