où a été tournée la série policière avec Constance Labbé et Thibault de Montalembert diffusée ce jeudi 8 février ?


Alors que M6 lancera la nouvelle saison de Pekin Express, France 3 opte pour une rediffusion, celle des deux premiers épisodes de la série policière Piste noire. Deux gendarmes, l’un du coin, Loïc Servoz incarné par Thibault de Montalembert, et l’autre dépêchée de Lyon, Émilie Karras jouée par Constance Labbé, doivent travailler ensemble sur une affaire. Un saisonnier a été retrouvé mort dans sa caravane incendiée, et la piste accidentelle est rapidement écartée. En plein cœur de montagnes enneigées, ce tournage n’a pas été de tout repos. Découvrez-en les coulisses !

Piste noire : où a été tournée la série policière avec Constance Labbé et Thibault de Montalembert diffusée ce jeudi 8 février ?

Du 25 octobre 2021 au 27 janvier 2022, hormis une pause pour les fêtes de fin d’année, l’équipe de Piste noire s’est installée dans le village de Morzine, et à Avoriaz, célèbre domaine skiable de Haute-Savoie. “On a exploré plusieurs stations de ski, aussi bien dans les Alpes du Sud que celles du Nord. On s’est arrêtés sur Morzine car c’est celle qui nous paraissait la plus jolie, avec un enneigement presque sûr, et un bon ensoleillement. Il y a aussi un côté village qui a été gardé à Morzine, ce qui est vraiment chouette. La mairie nous a accueillis à bras ouverts“, nous avait expliqué Charline de Lépine, productrice de la série, lors de la première diffusion de la série. Comme le tournage a eu lieu hors saison, la station de ski était vide, un seul hôtel ouvert, deux restaurants, mais – avantage – aucun embouteillage sur les routes.

La suite sous cette publicité

Où se trouvent les différents lieux de tournage de Piste noire ? “La gendarmerie se situe dans le Palais des Sports et des Congrès de Morzine, qu’on a entièrement réaménagé et qui abrite une patinoire. Pour les séquences sur des pistes de ski et le chantier de construction des Clairies 3000, on a tourné à Avoriaz. La scierie, qui existe vraiment, est située à Montriond. Tous les chalets sont sur la commune de Morzine, comme l’hôtel tenu par Charlotte, qui est le vrai hôtel Champs fleuris. Il nous a ouvert ses portes puisqu’il était alors fermé au public“, nous précisait la productrice.

Un tournage dans des conditions compliquées pour Piste noire

Du 25 octobre à fin novembre, en attendant que la neige tombe, l’équipe de tournage en a profité pour tourner les scènes en intérieur. Puis, la neige est arrivée : “le truc le plus drôle, c’est qu’on était prêt à se faire livrer de la neige de culture par les services techniques d’Avoriaz, et au final, il a fallu déneiger le chantier parce qu’il avait trop neigé, nous a raconté Charline de Lépine. Toute l’équipe déco s’est retrouvée à charrier des brouettes de neige pour en évacuer.” Quant aux températures extérieures, elles n’étaient guère très élevées : “on commençait à tourner vers 8h30 et il faisait entre -4°C et -6°C. Dans la journée, on avait parfois des températures positives autour de 2 ou 3°C. Et dès que le soleil se cachait, on retombait dans des températures négatives. On a tourné jusqu’à -14°C une séquence de nuit de l’épisode 5.

La suite sous cette publicité

Outre le fait que techniciens comme comédiens étaient transis de froid, ces températures et la présence de neige, qui ralentit tous les déplacements, constituent aussi un défi technique : “Je comprends parfaitement pourquoi il n’y a pas plus de séries dans la montagne enneigée. Chaque matin, on serrait un peu les dents en se demandant si les camions allaient bien réussir à monter jusque là-haut à Avoriaz. La municipalité faisait passer les déneigeuses avant nous.” Et d’ajouter : “On a eu du gasoil qui gèle, des camions qui ne démarraient pas, un autre qui a fini dans le fossé mais rien de grave.” Mais le jeu en valait la chandelle car la montagne est bel et bien un personnage à part entière dans Piste noire, instaurant une atmosphère à la fois glaçante et feutrée.



Source link

Leave a Comment