Marina Ferrari nommée secrétaire d’Etat chargée du Numérique


La députée Modem Marina Ferrari succède à Jean-Noël Barrot. Contrairement à ce dernier, elle n’est pas ministre déléguée, mais secrétaire d’Etat.

Il y a du changement à Bercy. Le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, chargé du numérique, Jean-Noël Barrot, laisse sa place à Marina Ferrari, jusque-là députée Modem.

Diplômée de l’Institut des hautes études internationales (IHEI), elle fait sa première campagne électorale aux élections législatives de 2007, comme suppléante du candidat Yann Bezat (Modem) dans la première circonscription de la Savoie.

Toujours au conseil départemental de Savoie, Marina Ferrari passe successivement de seconde adjointe au maire de sa ville natale d’Aix-les-Bains à vice-présidente du département, chargée de l’enseignement supérieur et de l’énergie. Le tout, de 2008 à 2015.

Parmi ses missions depuis son arrivée, Jean-Noël Barrot avait notamment exprimé sa volonté de “faire plier” les sites pornographiques qui ne respectent pas les limitations d’âge.

Il avait également été entendu dans le cadre d’une Commission sénatoriale sur le réseau social chinois Tiktok, notamment dans le cadre de la mise en place de la nouvelle législation sur les services numériques, en vigueur depuis le 25 août dernier.

Le changement de gouvernement intervient alors qu’Elisabeth Borne, Première ministre, a donné sa démission au président de la République, Emmanuel Macron, le lundi 8 janvier dernier. Elle a été remplacée mardi 9 janvier par Gabriel Attal, ancien ministre de l’Education nationale.

Après une première salve de nominations dans la foulée, une seconde phase a eu lieu ce 8 février, notamment pour annoncer les ministres délégués et les secrétaires d’Etat.

Willem Gay et Victoria Beurnez



Source link

Leave a Comment