la députée MoDem Marina Ferrari devient secrétaire d’État chargée du Numérique


Marina Ferrari.
JULIEN DE ROSA / AFP

PORTRAIT – Inconnue du grand public, l’élue de Savoie devient secrétaire d’État chargée du Numérique.

Après son cri du cœur, s’il n’effectue pas personnellement sa rentrée au gouvernement, François Bayrou place ses proches. Marina Ferrari vient compléter le quatuor estampillé MoDem au sein du gouvernement Attal. La députée de Savoie est nommée secrétaire d’État chargée du Numérique et remplace Jean-Noël Barrot, nouveau secrétaire d’État chargé de l’Europe.

Élue députée en 2022, la quinquagénaire est une figure de la politique locale savoyarde. D’abord implantée à Aix-les-Bains, Marina Ferrari fut adjointe au maire et conseillère départementale entre 2015 et 2021. Avec son élection à l’Assemblée nationale, elle suit les traces de son oncle, Gratien Ferrari, député-maire de la ville thermale dans les années 90. Au palais Bourbon, elle officiait notamment comme secrétaire de la commission des Finances et faisait partie de la délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation, sujet cher à François Bayrou.

Son entrée au gouvernement avait déjà été envisagée l’an dernier au secrétariat d’État à la Jeunesse, mais avait finalement été avortée.


data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js”
>



Source link

Leave a Comment