EXCLU VIDÉO – Jean Reno bouleversé, il dévoile ses derniers mots à Johnny Hallyday : “Je lui ai dit une bêtise…”


Jusqu’au dernier souffle de Johnny Hallyday, décédé le 5 décembre 2017, Jean Reno a été l’un de ses meilleurs amis. Invité sur les ondes de RFM, dans l’émission 1 heure avec…, diffusée ce samedi 10 février, l’acteur a rendu un tendre hommage au rocker. “C’était un homme tellement formidable. Je n’ai pas vécu de mauvais moments avec lui. Je n’ai eu que le pain blanc”, a-t-il d’abord rélévé dans un extrait que Gala.fr vous dévoile en exclusivité. Avant de souligner l’une des grandes qualités du Taulier : “Tellement généreux”.

Au cours de cette interview, Bernard Montiel lui a rappelé qu’il avait été l’une des rares personnes à voir Johnny Hallyday, avant qu’il ne rende son dernier souffle dans sa maison de Marne-la-coquette. “Tu lui as tenu la main et tu lui as dit que tu le verrais à Noël”, lui a rappelé l’animateur de 66 ans. Des derniers mots prononcés au mari de Laeticia Hallyday sur lesquels Jean Reno est revenu avec une vive émotion. “C’était une bêtise. Il savait comme moi que c’était le petit bout de route et que ça se finissait.”, a-t-il avoué. Avant d’interpeller Bernard Montiel : “Mais qu’est-ce que tu dis dans ces moments-là ?” Le parrain de Jade Hallyday s’est alors souvenu de la “main fragile, agréable et amicale” de Johnny Hallyday. Un souvenir qui restera à jamais gravé dans sa mémoire.

Jean Reno ému lors de l’enregistrement de l’audioguide pour l’exposition sur Johnny

Depuis la disparition de Johnny Hallyday, Jean Reno continue d’honorer sa mémoire. En effet, la star du film Le grand bleu a accepté de devenir la voix de l’audioguide de l’exposition sur Johnny Hallyday qui se déroule actuellement au Parc des expositions à Paris. Lorsqu’il a enregistré une séquence se déroulant dans le bureau du rocker, l’acteur a bien eu du mal à contenir son émotion. “Le deuxième jour, ça a été difficile. Au début, tu as tes lignes, tu fais ton travail et tu vois les images passer mais à force, elles sortent de l’écran. Et le deuxième jour, boum, elles m’ont tapé dessus les images, a-t-il confié au micro de Bernard Montiel.

Bouleversé en revoyant les images du bureau, lieu où Johnny Hallyday est décédé, le compagnon de Zofia Borucka n’a plus eu la force de poursuivre la tâche. “Il y a eu un moment de silence. Je me suis arrêté parce que je ne pouvais plus.”, a-t-il déclaré la gorge serrée. Et de poursuivre : “Je me suis tourné vers la vitre, j’ai regardé le studio, tout le monde était ‘wow’”.

L’interview intégrale de Jean Reno par Bernard Montiel est à écouter ce samedi 10 février, dans 1h avec…, sur RFM, dès 12 h.

Crédits photos : Capture d’écran RFM



Source link

Leave a Comment