Gilles Verdez choque les chroniqueurs de «TPMP»


Danielle Moreau et Gilles Verdez dans «TPMP»
Capture écran.

VIDÉO – La bande de Cyril Hanouna a débattu dans «Touche pas à mon poste» du droit de l’ancien leader de Noir Désir à se produire sur scène et à sortir un nouvel album.

L’éternelle question de la séparation de l’Homme et de l’artiste, ce soir dans «Touche pas à mon poste». La bande de chroniqueurs de Cyril Hanouna est invitée à réagir à la sortie du nouvel album de Bertrand Cantat. L’ancien leader de Noir Désir l’a produit grâce à un financement participatif. Condamné à huit ans de prison en 2003 pour le meurtre de sa compagne l’actrice Marie Trintignant, faut-il aujourd’hui interdire ses concerts ?

«Ce mec est une merde, mais je suis contre la censure», estime Radouan Kourak. «Tu ne peux pas l’interdire. Il a été en prison, il a purgé sa peine, c’est légal. Si les gens veulent aller payer leur place pour aller voir un mec qui a tué sa compagne, si lui est content de chanter, de se faire applaudir et quand il se regarde dans une glace après il se dit “ça me va”, c’est son problème à lui et à sa conscience», développe Raymond Aabou. «On ne peut pas interdire le concert, mais ce mec-là me dégoûte et j’aurais aimé qu’il fasse profil bas», ajoute-t-il.

Je pense à la maman de Marie Trintignant qui ne s’est jamais remise de l’assassinat de sa fille

Géraldine Maillet dans «TPMP»

Géraldine Maillet se prononce en faveur d’une interdiction de concert : «Je trouve que c’est indécent et obscène et j’ai beaucoup de mal à faire la part des choses. Je pense à la maman de Marie Trintignant qui ne s’est jamais remise de l’assassinat de sa fille. C’est le message qu’on envoie aux gens. Vous tapez votre conjoint, vous la massacrez, elle meurt. Il prend huit ans, il n’en fait que trois. Il sort et aujourd’hui, il monte sur scène. C’est un signal catastrophique».

Un avis partagé par Gilles Verdez dont l’’argumentaire fait plus réagir. Le chroniqueur a l’habitude d’être seul contre tous sur le plateau de «Touche pas à mon poste». «Ceux qui mettent Non, j’ai honte pour vous. Bertrand Cantat doit être emmuré dans un silence public éternellement», commence celui qui pourtant se réfère souvent à l’État de droit dans les débats du talk de C8.«Il faut que les villes l’interdisent, il faut que les gens n’y aillent pas, il faut que les associations féministes, comme elles l’ont fait, manifestent. Il ne doit plus chanter», ajoute-t-il.

Une contradiction que ne manque pas de souligner Cyril Hanouna: «Une fois de plus, tu es insupportable. Je t’adore mais tu es insupportable. L’indécence, c’est lui qui l’a. Celui qui n’a pas de face, c’est lui. Il faut arrêter de toujours envoyer des associations en feu. Gilles Verdez, c’est encore ta France de merde. Là, c’est lui et sa conscience».

À VOIR AUSSI – TPMP: «La fidélité c’est dur», lance Gilles Verdez à contretemps des opinions des autres chroniqueurs


data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js”
>



Source link

Leave a Comment