Une partie du pays paralysée par une tempête de neige « historique »


Maisons bloquées, voitures ensevelies… Les images et vidéos partagées sur les réseaux sociaux sont impressionnantes. Ce lundi, une partie du Canada s’est retrouvée paralysée par une tempête de neige, qualifiée d’« historique » par les spécialistes. Il est tombé un mètre de neige en un week-end dans la province située le plus à l’est du pays, ce qui a poussé les autorités à demander l’aide de l’armée pour déblayer.

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Les précipitations ont paralysé le réseau de transport et ont aussi entraîné la fermeture de nombreux commerces, écoles et institutions. Elles ont également provoqué des pannes de courant. « Certaines régions ont reçu plus de 100 centimètres », a expliqué Bob Robichaud, météorologue pour le gouvernement canadien. « Ce sont des quantités records qui sont tombées », a-t-il indiqué, faisant notamment référence à l’île du Cap-Breton, où l’état d’urgence a été déclaré.

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

L’aéroport d’Halifax bloqué

À l’aéroport international d’Halifax, capitale de la province, de nombreux vols ont été retardés ou annulés et les transports en commun de la ville ont été suspendus. « Avec la quantité de neige lourde et collante que nous avons reçue, le déneigement est difficile et prendra du temps », a mis en garde le Premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston. Ce dernier a précisé avoir demandé de l’aide, notamment militaire, au gouvernement fédéral ainsi qu’aux provinces voisines du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard.

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« J’ai approuvé la demande et demandé à mes équipes de déterminer les ressources fédérales pouvant être rapidement déployées », a déclaré lundi le ministre canadien de la Protection civile, Harjit Sajjan, précisant qu’Ottawa allait notamment prêter de l’équipement à la province. En janvier 2020, l’armée canadienne (considérée comme l’aide de dernier recours) avait déployé plus de 150 militaires dans la province voisine de Terre-Neuve après un important blizzard qui avait paralysé la capitale Saint-Jean.



Source link

Leave a Comment