pourquoi Meghan Markle n’est pas du voyage ?


Avec le retour du prince Harry au Royaume-Uni et son premier face-à-face avec son père, le roi Charles III, depuis neuf mois, de nombreuses questions se posent. À commencer par savoir pourquoi Meghan Markle n’a pas fait le déplacement et si le prince William a prévu de voir son frère.

Moins de 24 heures après l’annonce de la découverte d’une « forme de cancer » chez Charles III, son fils, le prince Harry, est arrivé à Londres. Pour la première fois depuis neuf mois, les deux hommes se sont entretenus en privé à Clarence House, à Londres. Un tête à tête qui a duré « moins d’une heure », d’après la presse anglaise, mais que l’on imagine riche en émotions.

La question est désormais de savoir combien de temps le prince Harry va rester sur la terre de ses ancêtres et surtout ce qu’il prévoit de faire. Car à peine avait-il eu le temps de renouer avec son fils que le roi Charles III s’est envolé pour Sandringham, où il suivra son traitement, loin du tumulte londonien. C’est pourtant dans cette ville que devrait séjourner son cadet – probablement à Frogmore Cottage (résidence qui lui a pourtant été retirée au mois de juin) -, d’après le « Daily Mail ».

La suite après cette publicité

Quant à son programme, le flou demeure. Le quotidien anglais croit néanmoins savoir que « les princes Harry et William n’ont pas l’intention de se rencontrer pendant que le duc de Sussex est au Royaume-Uni », bien que le « Suppléant » en ait envie.

La suite après cette publicité

La raison de ce « non-rendez-vous » tiendrait toutefois, uniquement, de raisons organisationnelles : après trois semaines au chevet de Kate Middleton – qui a subi une opération chirurgicale le 16 janvier – et de leurs enfants, le prince William avait prévu de revenir aux affaires dès demain, mercredi 7 février. Son emploi du temps ne permettrait donc pas de voir son frère…

Meghan Markle n’a pas fait le déplacement

L’autre question qui se pose est de savoir pourquoi Meghan Markle n’a pas fait le déplacement jusqu’au Royaume-Uni. Auprès du « New York Post », Grant Harrold, qui a travaillé pour le roi Charles pendant sept ans lorsqu’il était encore prince de Galles, a affirmé que l’épouse du prince Harry estimait « qu’il était préférable de rester à la maison avec les enfants ».

La suite après cette publicité

La suite après cette publicité

Et ce, non pas par égoïsme ou manque de considération envers son beau-père (qui est loin d’être à l’article de la mort), mais pour laisser à Harry l’opportunité de passer ce moment avec son père en toute intimité. « Elle estime que c’est quelque chose qu’il devait faire seul », assure l’ancien majordome du monarque, qui précise, en outre, que la belle Américaine a encouragé son mari à faire le déplacement.

D’ailleurs, Grant Harrold assure que l’idée de revenir tous ensemble, avec Archie (4 ans) et Lilibet (2 ans), était dans leurs projets, mais à plus long terme. Un voyage qui, s’il se concrétise, mettra assurément du baume au cœur de Charles III, que l’on sait malheureux d’être si loin de ses petits-enfants.



Source link

Leave a Comment