Nicole Calfan amie proche d’Alain Delon : depuis quand n’est-elle plus en contact avec lui ?


Dès ce mercredi 7 février, France 2 diffusera une toute nouvelle série, baptisée Tout cela je te le donnerai. Un programme adapté d’un roman espagnol signé Dolorès Redondo dans lequel jouent notamment David Kammenos, Bruno Solo, Louise Monot ou encore Nicole Calfan. En promotion, l’actrice de 76 ans a accordé une interview au Parisien, pour évoquer le rôle qu’elle incarne à l’écran, mais aussi son ancienne complicité avec Alain Delon.

En toute franchise, celle que l’on a pu voir dans La Vérité si je mens 2 et 3 ou encore dans Demain nous appartient a expliqué qu’elle n’a plus de contact avec le père d’Anthony, Anouchka et Alain-Fabien, qui se retrouve au cœur d’une guerre familiale complexe. “Il avait dit quand il a reçu le bouquin [son ouvrage Lettre ouverte à Alain Delon, publié en 2012, NDLR] : ‘Mon amour, tu es ma mémoire'”, s’est remémorée avec tendresse Nicole Calfan. “Malheureusement”, leur relation n’a pas vraiment duré au-delà : “Je n’ai plus aucun contact avec lui depuis deux ans environ.” La comédienne a ensuite évoqué l’affaire qui oppose son ancien ami à ses trois enfants, et qui a été extrêmement médiatisée. “Il détesterait ce déballage. Je ne sais pas du tout s’il s’en rend compte, ni dans quel état il est, mais mon cœur bat toujours pour lui”,a-t-elle ajouté avec compassion.

>> PHOTOS – Alain Delon : Brigitte Bardot, Romy Schneider, Mireille Darc… Ces femmes qui ont marqué sa vie

Une famille qui “se déchire” pour des pacotilles ?

Nicole Calfan a ensuite tenu à préciser qu’elle “n’a pas de contact non plus avec ses enfants”, qui se livrent une bataille sans merci, par médias ou réseaux interposés. “Je trouve tout ça terrible. Dès qu’il y a trois francs six sous dans une famille, les héritiers se déchirent très souvent, dans tous les milieux. C’est très triste”, a-t-elle estimé en toute franchise, croyant ainsi dur comme fer que les deux fils et la fille d’Alain Delon s’affrontent depuis janvier (du moins publiquement puisque la main courante déposée par l’aîné contre sa sœur remonte au mois de novembre) pour une question d’ordre financière. Rappelons qu’Anouchka recevra 50 % de l’héritage de son père, tandis que ses frères n’auront que la moitié chacun. De quoi obligatoirement créer quelques jalousies.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE



Source link

Leave a Comment