le roi apparaît pour la première fois en public


Une première apparition pour Charles III au lendemain de l’annonce de son cancer

Ce direct est terminé. Merci de nous avoir suivi sur BFMTV.com

Le roi Charles III a donc été vu aujourd’hui quitter en voiture sa résidence londonienne de Clarence House, dans sa première apparition publique après l’annonce hier de son cancer, qui a suscité un immense choc au Royaume-Uni.

Souriant et saluant la foule depuis le siège arrière du véhicule, le roi, accompagné de la reine Camilla, venait de recevoir la visite de son fils cadet, le prince Harry, tout juste arrivé des Etats-Unis, où il vit depuis 2020.

“Nous l’apprécions grandement”: Volodymyr Zelensky “soutient” Charles III dans son combat contre le cancer

Le président ukrainien a réagi “au nom” de son peuple à l’annonce du cancer de Charles III.

“Je souhaite transmettre des paroles de soutien et des vœux de prompt rétablissement à Sa Majesté royale le roi Charles III”, a-t-il écrit sur X, anciennement Twitter.

Il a poursuivi en saluant “l’attention et la véritable compassion” du roi envers l’Ukraine, en conflit avec la Russie. “Nous l’apprécions grandement.”

Les médias britanniques annoncent qu’aucune rencontre entre les princes Harry et William n’est prévue

Les deux frères ne vont pas se voir, malgré l’arrivée du prince Harry au Royaume-Uni pour aller rendre visite à son père atteint d’un cancer, ont assuré les médias britanniques dont Sky News et la BBC.

Harry et William se déchirent depuis plusieurs mois. L’aîné n’a semble-t-il pas digéré d’avoir été durement étrillé dans l’autobiographie de Harry, Le Suppléant.

Le roi Charles III a bien atterri à Sandringham selon la presse britannique

Après avoir pris un hélicoptère depuis le palais de Buckingham en fin d’après-midi, le roi Charles et la reine Camilla sont bien arrivés à Sandringham, comme le rapporte la BBC, citant l’agence de presse britannique Press Association.

C’est dans cette résidence royale que le monarque britannique doit poursuivre sa convalescence.

L’hélicoptère du roi Charles a quitté le palais de Buckingham

Un hélicoptère, jusqu’alors posé sur le toit de palais de Buckingham, a été aperçu en train de décoller avec à son bord, le roi Charles III et la reine Camilla.

Un hélicoptère aperçu quittant le palais de Buckingham avec à son bord le roi Charles III, le 6 février 2024.
Un hélicoptère aperçu quittant le palais de Buckingham avec à son bord le roi Charles III, le 6 février 2024. © Adrian Dennis – AFP

Selon SkyNews, le monarque britannique et son épouse volent en direction de la résidence de Sandringham dans le Nothfolk, où Charles doit poursuivre sa convalescence.

L’étendard royal, d’habitude hissé lors que le roi Charles est à Buckingham a également été remplacé par le drapeau de Royaume-Uni, ce qui signifie que le roi n’est plus dans le palais, note SkyNews.

Le roi Charles III apparaît pour la première fois en public depuis l’annonce de son cancer

Peu après sa rencontre avec le prince Harry, le roi Charles III a été aperçu en voiture avec Camilla quittant Clarence House. Il s’agit de la première apparition en public du roi à Londres depuis l’annonce de son cancer.

Charles III le 6 février 2024 apparaît en public à Londres pour la première fois depuis l'annonce de son cancer
Charles III le 6 février 2024 apparaît en public à Londres pour la première fois depuis l’annonce de son cancer © HENRY NICHOLLS / AFP

Selon SkyNews, le roi doit se rendre à Buckingham Palace avec la reine Camilla puis prendre un hélicoptère pour se rendre à la résidence de Sandringham dans l’est de l’Angleterre, afin de poursuivre sa convalescence. Pour plus d’informations, lire notre article.

Le prince Harry est arrivé à Clarence House selon les médias britanniques

Le convoi du prince Harry vient d’arriver à la résidence royale de Clarence House, selon SkyNews et le Daily Mirror. Le duc de Sussex doit y rencontrer son père Charles III et rester à son chevet.

En début d’après-midi, le prince Harry a atterri à l’aéroport de Heathrow. Il avait été aperçu vers 4 heures (heures française) à l’aéroport de Los Angeles pour prendre un vol direction le Royaume-Uni, quelques heures après l’annonce du cancer de Charles.

Son épouse Meghan Markle, ainsi que ses deux enfants, Archie et Lilibet sont quant à eux restés aux États-Unis.

La princesse Anne assure son premier engagement public depuis l’annonce du cancer du roi Charles

En marge de l’annonce du cancer de Charles III, la princesse Anne poursuit ses engagements royaux. Elle a notamment été aperçue au château de Windsor, ce mardi pour sa première sortie publique depuis l’annonce du diagnostic du roi lundi soir.

La princesse Anne est également la première membre de la famille royale britannique a avoir repris ses obligations royales.

Le prince Harry a atterri à l’aéroport d’Heathrow à Londres

Venu des États-Unis pour rendre visite à Charles III, le prince Harry a atterri à l’aéroport d’Heathrow à Londres ce mercredi après-midi, selon l’AFP. Il doit désormais se rendre à Clarence House, où se trouve actuellement le roi.

Ce matin, le prince Harry avait été photographié vers 4 heures (heure française), seul, à l’aéroport de Los Angeles pour prendre un vol British Airways direction le Royaume-Uni.

Malgré sa mise en retrait de la famille royale depuis 2020, Harry, qui vit désormais en Californie avec Meghan Markle et ses deux enfants, a échangé par téléphone lundi avec Charles III après l’annonce de son diagnostic et souhaitait se rendre au Royaume-Uni pour voir son père, indique la BBC.

Qui sont les médecins du roi Charles?

L’équipe médicale entourant le roi Charles est surtout composée de deux docteurs, Michael Dixon et Ranan Dasgupt, rapporte Skynews.

Le premier est un médecin généraliste ainsi que président du College of Medicine and Integrated Health. Il a notamment reçu l’ordre de l’Empire britannique pour son travail.

La nomination de Michael Dixon avait fait débat en décembre dernier, en raison de son soutien à la médecine alternative et notamment de l’homéopathie.

Ranan Dasgupt a quant à lui été nommé en mars 2023 dans l’équipe médicale de la famille royale.

Avant Charles III, ces maladies taboues de la monarchie britannique

À l’inverse de la communication actuelle, qui conserve encore quelques zones d’ombres, d’autres rois et reines ont par le passé été soignés pour de graves maladies sans que jamais leur état sanitaire ne soit dévoilé au grand public.

Parmi les exemples les plus connus cités ces dernières heures, celui du roi George VI, père de la reine Elizabeth II, atteint d’un carcinome, une tumeur maligne dont le diagnostic a été caché par les médecins à la population.

Elizabeth Bowes-Lyon, épouse de George VI et Reine consort du Royaume-Uni de 1936 à 1952, a également été soignée à plusieurs reprises dans le plus grand des secrets.

Comment la monarchie britannique s’organise le temps du traitement de Charles

Le cancer de Charles III va l’obliger à limiter ses activités officielles pendant une durée indéterminée. Il va toutefois pouvoir continuer à remplir certaines obligations même si des engagements vont devoir être reportés.

D’autres membres de la famille royale peuvent représenter Charles III en son absence. La reine Camilla “poursuivra son programme complet d’activités publiques”, a ainsi affirmé le Palais lundi.

Le prince Harry photographié à l’aéroport de Los Angeles

Le prince Harry a été photographie vers 4 heures (heure française) à l’aéroport à Los Angeles. Arrivé en voiture sur un terminal privé, il a pris un vol direction le Royaume-Uni.

Harry, qui vit en Californie, a échangé par téléphone avec Charles III après son diagnostic lundi et souhaitait se rendre au Royaume-Uni pour le voir, indique la BBC.

Selon la presse britannique, le voyage devrait durer près de 11 heures, et le prince Harry pourrait donc arriver au Royaume-Uni peu après l’heure du déjeuner.

Alors prince de Galles, Charles III était très engagé dans la lutte contre le cancer

Dans son communiqué, le palais de Buckingham rappelle que le roi “s’est souvent exprimée publiquement pour soutenir les patients atteints de cancer, leurs proches et les merveilleux professionnels de la santé qui les soignent”.

Charles III a notamment décidé de rendre sa maladie publique car il est depuis des années le parrain de plusieurs associations caritatives luttant contre le cancer.

En plus du Macmillan Cancer Support, le monarque est également le parrain des associations Breast Cancer Care et Breast Cancer Now, de Breast Cancer Haven, etc. Des parrainages qui montrent son engagement dans la lutte contre le cancer.

“Je prie pour le roi”: l’archevêque de Canterbury, qui a couronné Charles III, lui souhaite un “prompt rétablissement”

L’archevêque de Canterbury, Justin Welby, qui a notamment couronné Charles III et officié pour le mariage du prince Harry et de Meghan Markle, a souhaité au roi un “prompt et total rétablissement”.

“Je prie pour le roi et sa famille, afin que Dieu les réconforte et les aide dans les semaines et les mois à venir”, a-t-il écrit sur X, anciennement Twitter.

“Choqué et triste”: le Premier ministre britannique réagit au diagnostic de Charles

Au micro de la BBC, le Premier ministre britannique se dit “choqué et triste” ce matin après l’annonce du diagnostic de Charles III. Rishi Sunak est reconnaissant que la maladie ait été “détectée tôt” et espère que le roi va se rétablir rapidement.

“Toutes nos pensées vont à lui et à sa famille”, a-t-il ajouté.

“Je suis bien sûr en contact régulier avec lui et je continuerai à communiquer avec lui comme à l’accoutumée”, termine le Premier ministre.

Le roi Charles va continuer à consulter les “boîtes rouges” pour être au courant de l’actualité

Le roi Charles va continuer à consulter les “red boxes”, ces fameuses boîtes rouges dans lesquelles se trouvent les documents officiels, les notes de ses services lui permettant de suivre l’actualité.

“Ce qu’on nous dit c’est que le roi Charles III n’ira plus sur le terrain mais continuera à travailler”, indique Thomas Pernette, journaliste à Point de Vue, spécialiste de la royauté britannique, sur BFMTV.

Buckingham a assuré que Charles III sera toujours en charge des “affaires d’État” malgré sa maladie.

Des associations caritatives de lutte contre le cancer réagissent au diagnostic de Charles

Plusieurs associations caritatives de lutte contre le cancer réagissent à l’annonce de Charles III sur les réseaux sociaux. Le Macmillan Cancer Support, dont le roi est le parrain depuis 1997, assure que ses “pensées sont avec sa Majesté le roi et sa famille”.

“Nous lui adressons nos meilleurs vœux en cette période que nous savons incroyablement difficile”, ajoute l’association caritative sur X.

“Nous sommes désolés d’apprendre que le roi Charles a été diagnostiqué d’un cancer. Nous envoyons nos pensées et nos vœux au roi et à la famille royale en cette période difficile”, indique de son côté Cancer Research UK.

Biden, Trudeau… Les réactions internationales à l’annonce du cancer du roi

Joe Biden se “fait du souci”, Justin Trudeau lui “”adresse ses meilleurs vœux et espère qu’il se rétablira rapidement et complètement”… De nombreux politiques ont réagi après l’annonce du cancer du roi Charles III hier.

“Les Australiens savent que Sa Majesté le roi Charles a toujours été à notre écoute dans les moments les plus difficiles de notre pays, faisant preuve de gentillesse et d’attention envers ceux qui vivaient des moments difficiles”, a écrit de son côté le Premier ministre australien, Anthony Albanese.

Le point sur l’ensemble des réactions internationales après l’annonce du palais de Buckingham.

Le prince Harry va se rendre au Royaume-Uni après l’annonce du cancer de son père Charles

Le prince Harry, fils de Charles III, va se rendre au Royaume-Uni dans les prochains jours après l’annonce du cancer de son père, ont fait savoir les médias britanniques dont la BBC hier.

Harry, qui vit en Californie, a échangé par téléphone avec Charles III après son diagnostic et souhaite le voir, indique la BBC.

Stéphane Bern estime que Charles III “est une force de la nature”

Charles III, roi d’Angleterre, souffre “d’une forme de cancer”, a annoncé le palais de Buckingham. Une nouvelle qui a ému tout le pays et les admirateurs de la famille royale dans le monde entier. À l’image de Stéphane Bern, invité sur BFMTV hier. Toutefois, l’animateur ne s’inquiète pas plus que ça pour le monarque et affirme que “le roi est une force, un colosse, une force de la nature”.

“Un certain nombre d’engagements publics du roi devront être réorganisés ou reportés”

Charles III a “entamé un programme de traitements réguliers” hier à Londres. Si le souverain “continuera à s’occuper des affaires d’État”, le palais de Buckingham précise que “les médecins lui ont conseillé de reporter ses activités publiques”.

Ainsi, un “certain nombre d’engagements publics du roi devront être réorganisés ou reportés”, même si le détail de ces événements n’a pour l’instant pas été dévoilé par le palais royal.

Concernant les activités de chefs d’État exercées par Charles II, il est compris par les médias britanniques que les audiences du roi accordées à Rishi Sunak se poursuivront et “se dérouleront en personne”. Sauf si les médecins de la famille royale le déconseillent.

La presse britannique est sous le choc après l’annonce du cancer de Charles III

Le Royaume-Uni sous le choc. L’annonce du cancer de Charles III faite en fin de journée ce lundi 5 février par le palais de Buckingham a ému toute la presse britannique. La quasi-totalité des journaux outre-manche font de la maladie du monarque leur “une”.

À commencer par les tabloïds anglais, les “institutions” de la presse people outre-Manche. The Sun, le Daily Star et le Daily Mirror ont tous choisi de mettre une photo de Charles III en pleine page. Et ces mots: Le choc du cancer du roi”.

Les unes de la presse britannique, ce mardi 6 février 2024, au lendemain de l'annonce du cancer de Charles III
Les unes de la presse britannique, ce mardi 6 février 2024, au lendemain de l’annonce du cancer de Charles III © Captures d’écran

Une annonce faite afin “d’éviter les spéculations” autour de la santé de Charles III

Comme lors de l’annonce de l’hospitalisation du monarque britannique pour traiter une hypertrophie de la prostate, le palais de Buckingham entend partager davantage d’informations sur la santé de Charles III afin de maîtriser la communication et de faire de la prévention.

>> Les explications dans notre article

“Une maladie terrible”: le groupe anti-monarchie Republic se dit “désolé” d’apprendre que Charles III est atteint d’un cancer

Fortement opposé à la monarchie britannique, le groupe Republic a souhaité un “prompt rétablissement” à Charles III.

“Le cancer est une maladie terrible et nous sommes vraiment désolés d’apprendre le diagnostic de Charles”, a-t-il communiqué sur X, anciennement Twitter.

Stéphane Bern salue “la volonté de Charles III de parler de sa santé”

Le spécialiste des têtes couronnées est revenu sur l'”émotion” suscitée par l’annonce du cancer de Charles III.

“Il y a une volonté de parler de sa santé” et “rendre le sujet moins tabou”, a assuré Stéphane Bern sur BFMTV.

Quel est l’ordre de succession?

Le roi Charles III est atteint d’un cancer. L’annonce a été faite par le palais de Buckingham hier, qui a précisé que “sa majesté a entamé aujourd’hui un programme de traitements réguliers”.

Si le diagnostic a été réalisé lors de sa récente opération pour une hypertrophie bénigne de la prostate, le palais de Buckingham précise qu’il ne s’agit pas d’un cancer de la prostate.

Si quelque chose venait à lui arriver, un ordre de succession a été clairement établi pour savoir qui devrait prendre sa place. En cas d’abdication ou de mort de Charles III, son fils William, duc de Cambridge et de Cornouailles, prendrait sa place.

Emmanuel Macron souhaite “un prompt rétablissement” à Charles III

Le président Emmanuel Macron a adressé hier ses “amitiés au roi” Charles III, atteint d’un cancer, lui souhaitant en anglais “un prompt rétablissement” dans un message sur le réseau social X.

“Nous pensées vont au peuple britannique” a ajouté le président de la République, se joignant aux voeux de rétablissement qui ont afflué dans les heures qui ont suivi cette annonce.

“Le roi a un cancer”: Charles III à la Une des journaux britanniques aujourd’hui

Les médias britanniques dévoilent chacun leur tour leur Une du jour. Alors que certains restent discrets comme le Guardian, qui se contente d’annoncer le diagnostic, d’autres, comme le Daily Star, titrent sur le cancer et les turbulences de la famille royale.

Les unes de la presse britannique, ce mardi 6 février 2024, au lendemain de l'annonce du cancer de Charles III
Les unes de la presse britannique, ce mardi 6 février 2024, au lendemain de l’annonce du cancer de Charles III © Captures d’écran
La une du Guardian, ce mardi 6 février 2024, au lendemain de l'annonce du cancer de Charles III
La une du Guardian, ce mardi 6 février 2024, au lendemain de l’annonce du cancer de Charles III © Captures d’écran

Le roi Charles III à l’écart de la vie publique en raison d’un cancer

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans ce direct consacré au suivi de l’état de santé du roi britannique Charles III.

Après moins d’un an et demi sur le trône britannique, le roi Charles III s’est lancé dans un combat contre “une forme de cancer” non précisée, dont l’annonce provoque un choc ce mardi 6 février au Royaume-Uni.

“J’ai le cancer” pour The Sun, “le choc du cancer du roi” pour The Mirror ou plus simplement “le roi a le cancer” pour The Telegraph: le portrait du monarque de 75 ans s’étale à la Une de la quasi-totalité des journaux britanniques mardi.





Source link

Leave a Comment