Odegaard omniprésent, Alisson fautif… Les tops et flops


Omniprésent sur le terrain, Martin Odegaard s’est même essayé à la photo après la rencontre. L’erreur d’Alisson coûte cher aux Reds.
Reuters

Les Gunners se sont imposés au courage face au leader de Premier League, Liverpool (3-1), après un match dans l’ensemble bien contrôlé.

Tops

Odegaard était partout

Le milieu de terrain d’Arsenal, positionné sur le côté droit du milieu de terrain des Gunners, a rendu une très belle copie face au leader de Premier League. Omniprésent à la création des actions, il est à l’origine de l’ouverture du score des Gunners.

Saka dangereux dès l’entame

L’ailier anglais d’Arsenal est parfaitement entré dans son match. Au duel avec Joe Gomez sur le coté droit, l’international anglais était le premier joueur des Gunners à être dangereux dans cette rencontre. Il s’est offert le premier but de la rencontre après un tir repoussé de Kai Havertz. Remplacé par son compatriote Reiss Nelson après 79 minutes d’efforts intenses.

Mac Allister, aussi bien en attaque qu’en défense

Le milieu argentin des Reds, positionné au cœur du jeu, a lui aussi livré une performance très encourageante. Homme fort de Jurgen Klopp depuis son retour de blessure début 2024, il a réussi 52 de ses 59 passes essayées et remporté 11 de ses 14 duels. Il est à l’origine de plusieurs occasions des Reds mais a manqué de précision dans le dernier geste (0/3 tir cadré).

Flops

Alisson, fautif sur le deuxième but

Le portier brésilien de Liverpool n’a pas été brillant dans ses cages. Trois buts encaissés, dont deux évitables, le second, après une grosse incompréhension avec Virgil Van Dijk et une sortie hasardeuse, et le troisième, où il a manqué de vigilance sur la frappe excentrée de Trossard, qui a trouvé son pont.

Diogo Jota n’a pas tiré une fois au but

L’ailier droit de Liverpool est l’unique attaquant titularisé qui n’a pas tenté sa chance la moindre fois. Maladroit bal au pied, le Portugais a manqué la majorité de ses duels (8/12) et perdu un trop grand nombre de ballons (9).

Alexander-Arnold semble perdu

Le latéral droit de Liverpool a une nouvelle fois, comme trop souvent cette saison, rendu une copie bien pâle. Pourtant considéré comme le meilleur joueur du monde à son poste il y a quelques années encore, «TAA» a perdu 14 ballons en 58 minutes, trois de ses quatre duels, et a très peu centré, exercice où il excelle d’habitude. Furieux lors de sa sortie à la 58e minute (remplacé par Robertson).



Source link

Leave a Comment