“Je n’avais pas vu le truc venir”, Loana raconte cette nuit qu’elle préfèrerait ne jamais avoir vécue


Invitée de Touche pas à mon poste lundi 5 février 2024, Loana a livré le récit d’une nuit qu’elle préfèrerait ne jamais avoir vécu.

Capture d’écran C8

Lundi 5 février 2024, sur le plateau de Touche pas à mon poste, Loana a fait de terrifiantes révélations. Elle a en effet confié avoir été victime de viol et d’agression sexuelle. Sa venue sur le plateau fait suite à un malaise qu’elle a fait sur la voie publique le week-end précédent. “Loana a eu un grave traumatisme crânien suite à un malaise sur la voie publique. Aujourd’hui, seulement plusieurs semaines après, Loana va mieux”, avait alors alerté son ami Jeremy Bellet. “À la demande de Loana, et seulement à sa demande, je vais briser le silence […] Je peux enfin vous dévoiler les raisons de mon grand stress de ces derniers jours.” Face aux chroniqueurs de Touche pas à mon poste, l’ex-candidate de télé-réalité livre alors un récit bouleversant.

“On m’a violée pendant dix heures”

“J’ai suivi quelqu’un que j’avais vu cinq à six fois”, raconte-t-elle. Je n’avais pas vu le truc venir.” Les faits évoqués remontent au mois de septembre 2023. Elle se confie ensuite sur la soirée qui a suivi. “On m’a violée pendant dix heures”, précise-t-elle. “Quand on est rentrés dans son appartement, il était au rez-de-chaussée, il a fermé la porte à double tour et il a mis les clés dans sa poche. J’avais un peu peut-être trop bu mais pas tant que ça.” Elle se souvient d’ailleurs avoir dit qu’elle ne voulait pas. “J’avais l’impression de me voir en dehors.” Une fois qu’elle a réussi à partir de chez son agresseur, “J’ai fermé la porte à clé et je ne suis plus sortie pendant trois jours.”

Des réactions post-traumatiques

Son malaise survenu le week-end précédent l’émission serait lié à une réaction post-traumatique. “Je ne me rappelle pas vraiment de tout. J’ai des pertes de mémoire depuis ce jour-là”, confie-t-elle. “J’ai porté plainte et je ne veux pas savoir ce qu’il s’est passé après, je ne veux plus en entendre parler”, prévient l’ancienne star de Loft Story. Sur le moment, elle n’arrivait même pas à parler de ce qui s’était passé. “Les mots ne sortaient plus. C’est dur pour moi. […] J’ai fait la bêtise de ne pas le dire au début” dit-elle, encourageant les victimes à sortir du silence le plus vite possible.



Source link

Leave a Comment