Chantal Ladesou se confie sur la mort de sa mère


Invitée de 50mn inside sur TF1 ce samedi 3 février 2024, Chantal Ladesou a fait des confidences sur la mort de sa mère. Un moment très dur à vivre pour la comédienne qui n’avait que 15 ans.

La suite sous cette publicité

Sa voix grave, ses intonations, son style bien à elle, ses bourdes : Chantal Ladesou est adorée par le public ! À 75 ans, elle a enchaîné les spectacles, les interventions à la télé comme dans Mask Singer où elle a été jurée, mais aussi les tournages au cinéma et à la télévision. Il y a quelques jours à peine, le téléfilm Le Fil d’Ariane a été diffusé sur TF1 et a séduit plus de 3,3 millions de téléspectateurs. D’ailleurs, ces derniers se demandent s’il n’y aura pas une suite à cette fiction qui met Chantal Ladesou et Florent Peyre à l’honneur.

Chantal Ladesou très angoissée pour ses enfants

La carrière de Chantal Ladesou est donc bien remplie, mais elle contraste avec sa vie privée où elle n’est “pas toujours en train de rigoler”. Invitée de 50mn inside sur TF1 ce samedi 3 février 2024, la comédienne a alors révélé être très inquiète et angoissée pour sa famille et notamment pour ses enfants. “Je suis fière, oui et non, j’ai toujours des angoisses moi, je ne suis pas toujours en train de rigoler. Je ne le montre pas, mais c’est vrai que je suis toujours un peu angoissée, a-t-elle révélé à Isabelle Ithurburu. Par la suite, Chantal Ladesou est revenue sur un drame qui a bouleversé sa vie : la mort de son fils aîné, Alix, qui a perdu la vie dans un accident de voiture en 1997.

La suite sous cette publicité

Chantal Ladesou : “Il y a plein de choses où on a envie de parler avec sa maman”

Chantal Ladesou a également été marquée par la mort de sa mère survenue alors qu’elle n’était âgée que de 15 ans. Dans 50mn inside, l’humoriste et comédienne a alors confié : J’étais adolescente et c’était très dur car quand on perd sa maman, c’est pour la vie et on a tout le temps des références. Quand j’ai eu mes enfants, il n’y avait pas ma maman. Il y a plein de choses où on a envie de parler avec sa maman. J’avais une amie qui était très fâchée avec sa mère, je lui dis ‘tu ne te rends pas compte, tu es fâchée avec ta mère mais moi, je ne l’ai plus, toi tu l’as, profites-en’.” Des confidences très poignantes.

Article écrit avec la collaboration de 6médias.



Source link

Leave a Comment