L’épidémie de grippe s’intensifie en France et particulièrement dans le Grand Est


L’ensemble des indicateurs liés à l’épidémie de grippe ont connu une forte augmentation ont rapporté les autorités sanitaires.

La grippe bat son plein en France. Selon le dernier rapport des autorités sanitaires, publié le 31 janvier, l’épidémie de grippe s’est intensifiée sur l’Hexagone lors de la quatrième semaine de l’année 2024. « L’ensemble des indicateurs étaient en forte hausse en médecine de ville et à l’hôpital dans toutes classes d’âge », note Santé Publique France.

LIRE AUSSI |La campagne de vaccination contre la grippe prolongée jusqu’au 29 février

Dans le détail, le taux d’incidence des cas de grippe en médecine de ville a bondi de 246 à 358 pour 100 000 habitants entre les semaines 3 et 4 de 2024, en médecine de ville.

Dans le milieu hospitalier, « le nombre de passages aux urgences pour grippe/syndrome grippal (11 146 vs 7 657 en S03 soit +46 %) restait en forte augmentation », note l’autorité sanitaire. L’épidémie a causé 31 décès cette semaine.

Globalement, le taux d’incidence national a été estimé à 527 pour 100 000 habitants. Le Grand Est est la région de France la plus exposée, avec 780 pour 100 000. Suivent la Nouvelle-Aquitaine (687) et la Bretagne (642). Pour rappel, initialement prévue jusqu’au 31 janvier, la campagne de vaccination contre la grippe a été allongée jusqu’au 29 février pour endiguer cette épidémie de saison.





Source link

Leave a Comment