Liverpool et Manchester City en démonstration, Haaland de retour


Le leader Liverpool a marché mercredi sur Chelsea (4-1) à Anfield pour maintenir à cinq points son dauphin, Manchester City, facile vainqueur de l’avant-dernier Burnley (3-1) grâce à un doublé de Julian Alvarez le jour de son 24e anniversaire.

Le suspense reste à son comble en Premier League où les Citizens (2e, 46 pts), triples champions en titre, sont talonnés par Arsenal (3e, 46 pts également) et par Tottenham (4e, 43 pts), revenu dans le top 4 à la faveur d’un succès renversant 3-2 contre Brentford.

Nkunku buteur pour Chelsea

A Anfield, malheur aux visiteurs… Chelsea a été complètement asphyxié et dépassé par Liverpool, comme Norwich City (5-2) dimanche en Coupe d’Angleterre, une preuve que le départ annoncé de Jürgen Klopp en fin de saison n’a pas déstabilisé ses Reds. L’entraîneur allemand pourrait faire ses adieux sur un quadruplé, si son armada maintient la cadence en championnat, poursuit l’aventure en Cup et en Ligue Europa, et soulève la Coupe de la Ligue le 25 février en finale contre Chelsea.

Diogo Jota a lancé les hostilités (23e, 1-0) puis Conor Bradley, désigné homme du match, est entré en scène: le latéral droit de 20 ans a inscrit son premier but en pro avec les Reds (39e, 2-0) avant de trouver la tête de Dominik Szoboszlai (65e, 3-0).

Darwin Nunez, intenable, s’est consolé de sa maladresse (quatre tirs sur les montants, dont un penalty à la 45e+2) en réalisant lui aussi un “assist” pour Luis Diaz (79e, 4-1), beaucoup plus vif que Benoît Badiashile, dont la soirée a viré au calvaire. Christopher Nkunku, revenu de blessure (hanche), a apporté la seule éclaircie de la soirée pour Chelsea en marquant (71e, 3-1) pour sa première apparition de l’année 2024.

Chelsea, dixième avec 31 points, pourrait reculer encore d’un cran au classement en cas de victoire jeudi de Wolverhampton (11e, 29 pts) contre Manchester United (9e, 32 pts).

Alvarez souffle ses bougies

Manchester City a aussi déroulé contre Burnley, avec trois événements à célébrer. Julian Alvarez, 24 ans mercredi, a soufflé fort contre les “Clarets” avec un doublé (16e, 22e) avant même la 24e minute. Aucun double buteur n’avait connu pareille fête en championnat d’Angleterre depuis James Ward-Prowse en novembre 2020 avec Southampton contre Aston Villa (4-3).

Sur le deuxième but, il a profité d’un coup franc intelligemment tiré au sol par Kevin De Bruyne, titulaire pour la première fois en championnat depuis sa grave blessure du mois d’août à une cuisse. Le Belge a enregistré au passage sa troisième passe décisive en quatre apparitions en 2024, toutes compétitions confondues.

Cerise sur le gâteau, les Skyblues ont retrouvé leur étoile d’attaque, Erling Haaland, à l’infirmerie depuis deux mois et sorti du banc en seconde période. Manchester City, deuxième, se trouve dans une situation enviable avant le choc Arsenal-Liverpool de dimanche qui fera forcément un déçu (défaite) ou deux malheureux (match nul). Le triple champion en titre dispose en outre d’un match en retard à disputer fin février contre Brentford.

Tottenham aux Anges

Mené 1-0, Ange Postecoglou a opéré plusieurs changements offensifs à la mi-temps pour redonner du tonus à son équipe de Tottenham. Le coaching gagnant de l’entraîneur australien a débouché sur une furieuse victoire 3-2 synonyme de remontée au classement. Les Spurs reprennent la quatrième place, qualificative en fin de saison pour la Ligue des champions, au nez et à la barbe d’Aston Villa, battu la veille par Newcastle.

Brentford a pourtant mieux démarré avec une mise sur orbite signée Neal Maupay (15e, 0-1), déjà auteur du but de la victoire contre Nottingham Forest (3-2) lors de la journée précédente. Mais les “Bees” ont été piqués par Destiny Udogie (48e, 1-1), Brennan Johnson (49e, 2-1) et Richarlison (56e, 3-1), avant de répliquer en vain par Ivan Toney (67e, 3-2). Tottenham dispute son prochain match samedi sur le terrain d’Everton, premier relégable.

Mathieu Idiart avec AFP Journaliste RMC Sport



Source link

Leave a Comment