Free lance sa nouvelle Freebox


Vingt ans après la sortie de sa première box internet, Free présentait aujourd’hui sa nouvelle génération de box : la Freebox Ultra. Selon la présentation de l’opérateur, cette nouvelle box est la plus puissante lancée par Free. Elle permet un débit de 8 gigabits par seconde, à la fois en débit descendant (ce qui arrive) et en débit montant (ce qu’on envoie). C’est la première fois qu’une box offre un tel débit montant, c’est huit fois plus rapide que le meilleur débit du marché.

« Comment on crée une nouvelle Freebox ? C’est assez simple, explique Xavier Niel, lors de la conférence de presse de lancement ce 30 janvier à Paris : on échange avec vous, on lit vos messages, vos e-mails, on vous écoute sur les réseaux sociaux… et ça nous permet d’imaginer quelles sont vos envies. On a identifié quatre piliers : le souhait d’avoir une Freebox ultra-connectée et puissante, ensuite d’avoir une box responsable, qui réponde aux enjeux environnementaux, et puis d’avoir une box simple et enfin ultra-généreuse. »

La nouvelle offre de Free sera disponible pour les 35 millions de foyers en France raccordés à la fibre

La nouvelle offre de Free sera disponible pour les 35 millions de foyers en France raccordés à la fibre, avec ce débit. Au-delà de la fibre et du débit proposé, la box intègre la nouvelle norme de wifi, le wifi 7, cinq fois plus rapide que le wifi 6, la précédente génération. « C’est une vraie révolution pour les usages aujourd’hui », a expliqué Xavier Niel. Cette box intègre également une nouvelle bande de fréquence de wifi : moins encombrée, surtout dans les villes et les zones denses où les réseaux wifi sont nombreux, elle permet de meilleurs débits et l’utilisation de plusieurs appareils en simultané. La box sera fournie avec un nouveau répéteur, permettant de se connecter de façon fluide et rapide partout dans son logement.

La box affiche aussi une consommation électrique maîtrisée et notamment un mode « veille totale », pour la nuit par exemple ou lors d’absences, afin de couper totalement la box et d’éviter qu’elle ne consomme inutilement de l’électricité. Le mode éco wifi permet aussi d’adapter la consommation en coupant certaines bandes wifi lorsqu’elles ne sont pas utilisées.

De nombreux tarifs

La box permet l’accès à 280 chaines de télévision, avec contrôle du direct. Mais surtout l’accès à plusieurs plateformes est inclus gratuitement dans l’offre, pour toute la durée de l’abonnement : TV by Canal+, Disney+, Netflix, Universal +, Prime Vidéo… et Free Ligue 1, avec tous les matchs de la Ligue 1 de foot. Est comprise également l’offre de presse Cafeyn, le kiosque numérique. Enfin, cerise sur le gâteau, la chaîne Canal+ est également comprise, c’est la première fois qu’un opérateur propose ainsi la chaîne cryptée dans son abonnement.

La suite après cette publicité

Le tout a évidemment un prix… mais là encore, Free reste fidèle à son ADN avec une offre tarifaire particulièrement concurrentielle, voire agressive : le prix des contenus et abonnements aux plateformes seul est de 83,93 € par mois. Avec l’abonnement internet, le prix devrait être de 141,92€ par mois. Elle sera proposée à 49,99 € par mois pendant un an, puis 59,99 €, sans engagement. « Mais qui a les moyens de payer plus de 140 euros par mois ? s’interroge Xavier Niel. On a toujours été là pour faire baisser les prix dans ce pays. On a une forme d’ADN de division de prix par deux. Et on a décidé d’aller même plus loin : cette Freebox est même plus de deux fois moins chère que tous ces services pris indépendamment. C’est une offre jamais vue, au rapport qualité prix imbattable. Car notre ADN d’avoir des offres toutes incluses, les complètes possibles, mais accessibles à tous. » Une offre moins complète, la Freebox Ultra essentiel, à 39,99 euros par mois la première année.



Source link

Leave a Comment