le PSG tenu en échec par Brest au Parc des Princes


Le Paris SG pensait avoir fait l’essentiel dimanche lors de la 19e journée de Ligue 1 mais a concédé le match nul après avoir encaissé deux buts en deuxième mi-temps contre le troisième Brest (2-2), à deux semaines du retour de la Ligue des champions. Le PSG, 44 points, voit son premier poursuivant Nice revenir à 6 unités. Brest reste troisième (35 points), un point devant Monaco.

Deux éclairs parisiens avant la pause

Après avoir ronronné une bonne partie de la première mi-temps, les Parisiens ont pensé assommer Brest en quelques minutes sur deux éclairs. D’abord une louche magique de Bradley Barcola, chouchou du coach Luis Enrique depuis plusieurs matches, à destination de Marco Asensio qui ne s’est pas fait prier pour envoyer sa reprise dans le petit filet d’un autre Marco, Bizot (38). Juste avant la pause, Asensio faisait à nouveau parler de lui : son tir repoussé à bout portant offrait à Randal Kolo Muani l’opportunité d’un duel gagné avec malice et “grinta” contre Bradley Locko (2-0, 45e).

Comme au match aller à Brest (victoire difficile des Parisiens 3-2), les Bretons sont repartis au combat après la pause, marquant rapidement sur un but contre son camp de Danilo Pereira. Le Portugais a dévié dans les cages une frappe à bout portant de Mahdi Camara, après un raid dans la surface de Romain Del Castillo (55).

Eric Roy a effectué un coaching gagnant puisque le but suivant est venu de deux entrants. Martin Satriano a adressé un centre simple et précis pour Mathias Pereira Lage qui a effectué une Madjer (talonnade) en coupant au premier poteau (80).

Des Brestois bien regroupés et attentifs

Les Parisiens ont tenté de forcer la décision mais ont buté contre des Brestois bien regroupés et attentifs. Et ce sont ces derniers qui ont eu la dernière occasion en obtenant un coup franc – infructueux – et au passage l’exclusion de Barcola, qui a quitté la pelouse la tête basse pendant que les supporters parisiens scandaient son nom. L’attaque inédite alignée par Luis Enrique, avec outre l’hybride Marco Asensio, Bradley Barcola et Randal Kolo Muani, a offert quelques satisfactions. Mais elle a aussi montré les limites des incessantes expérimentations de l’entraîneur, alors que la Real Sociedad attend de pied ferme les Parisiens en huitième de finale de Ligue des champions en février et mars.

Kylian Mbappé, en particulier, a beaucoup raté, dans un angle fermé à gauche (9), sur un centre à ras de terre de Kolo Muani (13), frappant de loin en oubliant Asensio (40), ratant le cadre depuis l’intérieur de la surface (67) ou encore voyant sa frappe contrée (87). Une soirée à oublier pour le capitaine des Bleus, qui n’a toujours pas fait part de sa décision sur un éventuel départ cet été.

En revanche, la belle histoire du Petit Poucet brestois continue. Les Finistériens auront mis en difficulté l’ogre parisien tant à l’aller qu’au retour. Ils visent désormais la qualification européenne… et plutôt la Ligue des champions que la Ligue Europa.



Source link

Leave a Comment