Notes : Las Palmas – Real Madrid


Le Real Madrid affrontait aujourd’hui Las Palmas lors de
la 22e journée de la Liga. Voici les notes attribuées par notre
rédaction aux Madrilènes.

Lunin : 7 – Pas grand chose à faire en première
période puis il a réalisé un arrêt de grande classe en entame de
seconde période avant d’être finalement battu. Il a aussi répondu
présent sur le dernier ballon mis dans la boite par Las Palmas. Un
bon match de Lunin au global.

Carvajal : 6,5 – L’absence de Fede s’est fait
ressentir car il n’était pas aussi bien couvert. Une petite erreur
sans conséquence en première période mais surtout une grosse
deuxième période de l’Espagnol, plus en vue offensivement. Il
pensait avoir marqué sur un centre de Vinicius, mais il était
hors-jeu, de peu.

Rüdiger : 6 – Petit coup de mou pour
l’Allemand, qui est un peu moins injouable depuis quelques matchs.
On l’a senti à la peine physiquement, les jambes lourdes, ce qui
peut se comprendre quand on sait que c’est le joueur qui a le plus
de minutes de l’effectif (2549) cette saison.

Nacho : 4 – Il ne profite clairement pas des
absences et de l’enchaînement des titularisations pour convaincre.
On a encore eu le droit à un Nacho fébrile et en cause sur les deux
grosses occasions de Las Palmas, dont celle du but.

Fran Garcia : 7 – Le voilà, le match référence
pour Fran. Quelle activité de la part du jeune madrilène dans le
couloir gauche cet après-midi. C’est dommage qu’il n’y avait
personne dans la surface pendant plus d’une heure… car de ce fait
l’Espagnol n’avait pas de solutions à la suite de ses bons appels
et débordements.

⭐️ Camavinga : 8,5 – Il y a eu du déchet,
notamment en première période, mais il a été très nettement le
meilleur Madrilène sur la pelouse aujourd’hui. À la récupération et
balle au pied, le Français a été pertinent et percutant. Sa passe
pour Vinicius sur l’égalisation est un délice.

Kroos : 7– Il n’y a pas grand
chose à redire sur son match balle au pied. Il distribue et dicte
le tempo comme toujours. Il a en revanche manqué un peu
d’agressivité défensivement, que ce soit sur le but ou un peu plus
tôt sur la parade de Lunin mais il est aussi au corner sur le but
victorieux.

Ceballos : 5 – Ce fut la surprise du onze de
Carlo. Il a commencé fort en adressant une passe magistrale pour
Rodrygo qui n’a hélas pas été concrétisée. Mais c’est le seul vrai
point positif de son match car pour le reste, l’Espagnol a joué sur
un rythme bien trop lent et il n’a pas été loin d’offrir un
penalty.

Brahim Diaz : 3 – Petit match de Brahim, qui
avait l’opportunité d’évoluer dans le onze en l’absence de
Bellingham. Il jouait en pointe du losange, la place habituelle de
l’Anglais, et face à un adversaire comme Las Palmas, cette zone du
terrain était bien occupée. Difficile pour lui de recevoir et de se
retourner. Il n’a rien montré dans ce match, ni fait la moindre
différence.

Rodrygo : 3 – Un match quelconque du Brésilien
qui aurait pu d’ailleurs s’arrêter très vite à la suite d’une
mauvaise réaction de sa part. Il n’a pas pris de rouge, mais il
aurait pu, avec tout ce que cela aurait impliqué. Il a eu une
grosse occasion en début de match et c’est tout.

Vinicius : 7,5 – Il n’a pas fait son meilleur
match mais le Brésilien persévère comme toujours et c’est ce qui le
différencie de beaucoup de joueurs. Il a fini par prendre
l’ascendant et il a égalisé juste après avoir complètement manqué
son geste dans un face-à-face. Il a aussi délivré deux excellentes
passes de l’extérieur du pied.


Ancelotti : 5,5 – La victoire est là au bout du
compte mais on a assisté à un match très pauvre dans l’ensemble. Le
duo Camavinga-Vinicius puis Tchouaméni sur corner sauvent ce qui a
été un presque non match du Real. En l’absence de Bellingham,
maintenir ce schéma tactique fait peu sens et on a vu la différence
avec la seule présence de Joselu devant. Ça libère les espaces, et
Vinicius.



Source link

Leave a Comment