Aryna Sabalenka remporte l’Open d’Australie pour la deuxième fois d’affilée


Aryna Sabalenka, N.2 mondiale et tenante du trophée, a été sacrée à l’Open d’Australie pour la deuxième fois d’affilée en submergeant en puissance la Chinoise Zheng Qinwen, N.15 mondiale, 6-3, 6-2 en 1h16 min samedi.

La Bélarusse de 25 ans a conquis son deuxième titre en Grand Chelem sans perdre le moindre set tout au long de la quinzaine australienne. Zheng, elle, manque l’occasion de devenir la deuxième lauréate chinoise en Grand Chelem après Li Na, mais va faire son entrée dans le top 10 lundi, à la septième place. Sabalenka devient la première joueuse depuis plus de dix ans à conserver le trophée à Melbourne, après sa compatriote Victoria Azarenka, en 2012 et 2013.

Zheng n’a pas pu lui tenir tête

Comme presque tout le temps depuis le début de l’Open d’Australie quand Sabalenka a mis les pieds sur les courts du Melbourne Park, il n’y a pas vraiment eu de match sur la Rod Laver Arena samedi soir. Breakée dès son premier jeu de service du match, de nouveau breakée d’entrée dans la seconde manche, en difficulté au service avec six doubles fautes et constamment agressée par les puissantes frappes de Sabalenka, Zheng n’a jamais pu lui tenir tête.

Depuis son premier sacre majeur à l’Open d’Australie il y a un an, Sabalenka a clairement changé de stature. Elle vient de disputer trois des cinq dernières finales majeures, deux à Melbourne donc, et une à New York, perdue contre Coco Gauff.

Gauff, justement, est la seule à avoir tenu le choc plus d’une heure et demie face à la N.2 mondiale dans toute la quinzaine australienne. Li, sacrée à Roland-Garros en 2011 et à l’Open d’Australie en 2014, reste pour l’heure la seule joueuse chinoise victorieuse en Grand Chelem. Zheng (21 ans) s’est hissée jusqu’en finale sans avoir à battre la moindre joueuse du top 50, après que les têtes de série sont tombées tôt les unes après les autres dans sa moitié de tableau. Son meilleur résultat en Grand Chelem était jusque-là un quart de finale atteint à l’US Open en 2023. Elle s’y était déjà inclinée contre Sabalenka.

 



Source link

Leave a Comment