Humiliations, harcèlement, insultes… L’ancienne championne de tennis Amélie Mauresmo porte plainte contre son ex-femme


En instance de divorce avec son ex-femme Marie-Bénédicte Hurel, l’ancienne joueuse de tennis Amélie Mauresmo a engagé une procédure pénale. Elle dit avoir été victime de harcèlement.

Arrivée discrètement au tribunal judiciaire de Bayonne, Amélie Moresmo a témoigné ce mardi devant la chambre correctionnelle contre son ex-femme, Marie-Bénédicte Hurel. Dans un procès à huis clos demandé en raison du caractère public de l’ancienne joueuse, Mauresmo est revenue sur ses années de souffrance.

Harcèlement et chantage

À la barre, Amélie Mauresmo a décrit le harcèlement moral que lui faisait subir son ex-femme. Chantage, insultes reçues principalement par SMS, humiliations quotidiennes… Une situation qui avait conduit le médecin de l’ancienne championne à lui prescrire 10 jours d’incapacité totale de travail. 

En septembre dernier, l’ex-femme d’Amélie Mauresmo avait été placée en garde à vue.

Le jugement mis en délibéré

D’après des informations de France Bleu, le procureur de la République aurait requis dix mis de prison avec sursis à l’encontre de l’ex-femme d’Amélie Mauresmo. La défense, elle, plaide la relaxe et assure n’avoir jamais “entendu de tels propos“. Le jugement doit être prononcé d’ici au 13 février. 



Source link

Leave a Comment