Chronique d’un scandale : Que sont allées faire Cate Blanchett et Judi Dench dans ce film schizo ?


Ce thriller, également porté par Bill Nighy,avait complètement dérouté Première à sa sortie, en 2007.

Enseignante, à la veille de la retraite dans un collège de Londres, Barbara Covett n’a rien d’autre dans sa vie que son travail et un chat. Sa solitude prend fin avec l’arrivée du nouveau professeur d’art, Sheba Hart. La jeune femme se révèle l’amie idéale dont Barbara avait toujours rêvé.

Lorsque Barbara découvre que sa nouvelle amie a une liaison avec un de ses jeunes élèves, leur relation prend un tour plus redoutable. Barbara menace de révéler le scandale à tout le monde, à commencer par le mari de Sheba…

Dans ce jeu trouble et cruel, ce sont les propres secrets et les obsessions de Barbara qui font surface. Entre les deux femmes, commence un affrontement qui va les emmener au bout de leurs faux-semblants et de leurs mensonges…

Chronique d’un scandale sera diffusé ce soir sur Arte. Ce film de Richard Eyre (Iris, My Lady…), avait laissé Première un peu perdu lors de sa sortie au cinéma, début 2007. Malgré le talent de ses comédiennes principales, ce thriller ne nous avait pas convaincus. Et vous ?

“Que sont allées faire Cate Blanchett et Judi Dench dans ce film schizo ?, écrivait ainsi Nicolas Schaller dans sa critique. Entre la satire de moeurs à la Closer (du même auteur, Patrick Marber) et le thriller psychologique à la Misery, le cœur de Chronique d’un scandale balance. Et finit par vaciller sous les coups de boutoir d’un scénario de plus en plus lourd, d’une mise en scène à la va-comme-j’te-pousse, d’une musique emphatique et hors sujet de Philip Glass et de seconds rôles masculins exécrables (qu’est-il arrivé à Bill Nighy ?). Restent deux grandes actrices, cabotines virtuoses.”





Source link

Leave a Comment