la Zambie arrache le nul à 10 contre la Tanzanie


La Tanzanie, tout proche d’une victoire historique à la CAN, a finalement du se contenter d’un nul contre la Zambie, dimanche au stade de San Pedro, lors du 2e match du groupe F de la Coupe d’Afrique des nations. Un résultat qui n’arrange personne, sauf peut-être le Maroc, avant le dernier match de la phase de poule.

Publié le : Modifié le :

3 mn

Un visuel vert et gris où il est écrit "CAN 2024 Calendrier et résultats"

Peu convaincantes lors de leur premier match, les deux équipes jouaient leur survie à la CAN, en particulier la modeste Tanzanie, 121e mondiale, sélection la moins bien classée de cette compétition. Et qui dispose d’un nouveau sélectionneur, après la suspension du Belgo-Algérien Adel Amrouche, pour ses propos polémiques sur l’influence du Maroc sur le football africain.

À lire aussiDuels à suivre, scenarios possibles… ce qu’il faut savoir avant la 3e journée

Contre la Zambie, c’est son adjoint Hemed Suleiman Moroko qui officie sur le banc du stade de San Pedro, dimanche 21 janvier, pour la deuxième journée du groupe F.

Mulenga lance les Taifas stars

La Tanzanie domine légèrement le début de rencontre, mais aucune des deux équipes ne parvient à cadrer. Après un premier raté, Msuva bénéficie d’une deuxième chance : bien servi dans la surface après un ballon récupéré au milieu de terrain, il adresse une frappe tendue dans la lucarne de Mulenga (1-0, 12e).

L’occasion pour lui d’attirer les projecteurs, et peut-être de retrouver un club, après que la JS Kabylie l’a “libéré” en décembre après 6 mois, peu convaincue par ses prestations.

La Zambie pousse pour revenir mais c’est très brouillon, et malgré plusieurs tentatives, ne trouve pas le cadre, ni Emanuel Benda, ni Sakala et Daka, qui se gênent à la retombée du ballon et le laissent filer à côté (30e).

La Tanzanie, logiquement, joue bas et tente de conserver le ballon au maximum

Festival de fautes

La Zambie pousse de plus en plus avant la pause, obtient des fautes et des coups de pied arrêtés, mais ne parvient toujours pas à marquer. Comme face au Maroc, les Taïfa Stars multiplient les agressions pour stopper les velléités adverses. Une attitude qui leur avait valu de finir à 10 et de se prendre une valise par le Maroc (0-3).

Mais cette fois c’est la Zambie qui connaît ce sort. En retard sur un duel aérien, le capitaine Kabwé écope d’un carton jaune, le deuxième, synonyme de retour aux vestiaires (45e). C’est l’incompréhension chez les Chipolopolos, sonnés par cette première période catastrophique.

Toujours peu concentrés au retour des vestiaires, les Zambiens manquent de se faire surprendre d’entrée par Denis, seul au second poteau, dont la frappe passe au-dessus (47e).

Une alerte qui remet les Chipolopolos dans le match, qu’ils tentent de prendre à leur compte. Musonda, seul au second poteau, loupe une belle occasion en frappant à côté. 

Les Taifa Stars, de leur côté, se contentent de faire tourner le ballon, trop heureux d’entrevoir leur première victoire en Coupe d’Afrique.

Samatta, par deux fois, manque de sceller le sort du match (70e), mais comme durant toute la rencontre, les frappes manquent de précision. Le rythme est nettement retombé, malgré quelques rares tentatives zambiennes. Jusqu’aux ultimes minutes de la rencontre, quand Patson Daka, peu en vue jusque-là, coupe un corner d’une tête rageuse et libère les siens (1-1, 89e). Un but qui change tout et offre 7 minutes d’arrêts de jeu intenses, enfin. 

À lire aussiRetrouvez le classement du groupe F

 

Mais malheureusement, le score en reste là et la Tanzanie peut nourrir des regrets. Elle n’a toujours pas gagné à la CAN, et a peu de chances de voir les 8es. La Zambie, elle, peut espérer un exploit contre le Maroc lors du dernier match. Le Maroc qui lui, profite de ce résultat nul et conserve la première place du groupe F.



Source link

Leave a Comment