«Star Academy» : le meilleur et le pire de la demi-finale entre Axel et Julien


2. Formidable, Julien

Julien et Axel se sont affrontés sur une épreuve baptisée «Le Grand solo», où chacun a interprété un titre. Julien a chanté Formidable, de Stromae. C’était probablement l’une des plus belles prestations du jeune homme de 24 ans depuis le début de l’aventure. S’il avait déjà un bon niveau technique à son arrivée au château, c’est sur ce genre de tableaux qu’on voit que Julien a véritablement progressé, notamment en terme de prestance sur scène. Entouré de danseurs l’élève a, une nouvelle fois, su gérer le chant, la mise en scène et l’interprétation. Un (quasi) sans faute.

3. La symphonie des éclairs, Axel et Zaho de Sagazan

C’est la révélation musicale de cette année : Zaho de Sagazan fait la course en tête pour les Victoires de la musique 2024. Elle a, pour ce prime de demi-finales proposé un joli duo avec Axel sur La Symphonie des éclairs. Pour l’occasion, l’artiste et l’élève ont partagé un beau moment de complicité et de douceur. On a beaucoup aimé… et les profs aussi, puisqu’ils ont préféré le duo d’Axel avec Zaho de Sagazan que celui de Julien et Marc Lavoine.

4. Et moi je chante, les demi-finalistes

Pour conclure en beauté cette demi-finale, les élèves encore en lice ont interprété Et moi je chante, de Gérard Lenorman, une dernière chanson tous les quatre avant qu’ils ne soient plus que trois. On a beaucoup aimé ce moment, qu’on a trouvé doux et touchant. Le titre s’est terminé dans les larmes pour les élèves, émus d’avoir pu partager ce dernier moment ensemble.

5. Je ne vous oublie pas, Lénie

Elle a été éliminée la semaine dernière, à la stupeur générale : après son choc émotionnel suite à son élimination, Lénie est revenue dire au revoir à ses camarades et au public… en chanson. Bien qu’elle ne soit plus dans la compétition, la benjamine de l’aventure a proposé une des meilleures prestations de la soirée, en reprenant Je ne vous oublie pas, à l’attention de ses camarades et des professeurs. Un moment fort en émotion.

6. Lush life, Héléna et Zara Larsson

Héléna a ce samedi soir chanté en duo avec la chanteuse suédoise Zara Larsson le titre Lush Life. Une belle prestation, pour laquelle on aurait aimé voir encore un peu d’énergie de la part d’Héléna. Mais dans l’ensemble, on a aimé la complicité entre l’artiste et l’élève et on a passé un bon moment.

7. Je ne suis pas un héros, Axel et Julien

Pour commencer cette soirée de demi-finale en beauté, les deux élèves en danger ont chanté Je ne suis pas un héros, de Daniel Balavoine, avant d’être rejoints par Héléna et Pierre pour terminer le titre. Un beau moment plein d’énergie, qui a permis aux garçons de montrer l’étendue de leur talent.

8. Mon frère, Axel et Julien

Pour leur dernier duo ensemble avant de connaître le finaliste, Axel et Julien ont interprété Mon frère, issue de la comédie musicale Les Dix Commandements, avec, en fond des images des deux amis au château. Un moment émouvant pour les téléspectateurs, comme pour les deux élèves.

9. I Have Nothing, Axel

Pour son «Grand solo», Axel a interprété I Have Nothing de Whitney Houston. On a encore vu le jeune homme dans son registre habituel et on aurait voulu voir autre chose qu’une chanson sur laquelle il devait encore beaucoup pousser sa voix… Si la technique du jeune homme n’est plus à prouver (même si on a parfois frôlé la fausse note…), il nous a, encore une fois, manqué un peu d’interprétation chez Axel.

10. Medley, les demi-finalistes et Olivia Ruiz

Pour la demi-finale, Olivia Ruiz, élève de la première saison, a fait son grand retour à la «Star Academy». Pour l’occasion, elle a chanté un medley de ses titres avec les élèves encore en lice. Vocalement, on n’a pas grand chose à redire si ce n’est que Julien et Héléna ont fait un (nouveau) faux départ. Si Olivia Ruiz a semblé prendre du plaisir sur scène, notamment en dansant, les académiciens sont eux restés trop scolaires, ayant du mal à montrer le même niveau d’énergie que la chanteuse. Dommage.

11. Show must go on, Axel et Julien

L’affiche était prometteuse. Axel et Julien, deux grandes voies, en battle sur un titre emblématique de Queen, on avait hâte d’entendre ça. Finalement, on a trouvé que le duo manquait un peu d’énergie. Décevant.

12. Les duos a cappella de Axel et Julien

Une des épreuves de la soirée pour les demi-finalistes consistait en interpréter une partie d’un titre a cappella. Axel a opté pour Une autre histoire de Gérard Blanc. Julien a, lui, chanté Le monde qui est le mien, chanson du dessin animé Hercule. On n’a pas franchement été convaincus par cette épreuve, mais on donne le point à Axel.

13. Chère amie, Julien et Marc Lavoine

Sur ce duo entre Julien et Marc Lavoine, vocalement, on n’a pas grand chose à redire. On regrette en revanche de ne presque pas avoir vu de complicité entre les deux hommes, qui semblaient plus chanté côte à côte qu’ensemble. Résultat des courses : on a trouvé le duo un peu long.

14. Si seulement je pouvais lui manquer, Axel et Julien

Dans cette longue soirée d’épreuves, Axel et Julien ont ensuite dû s’affronter sur un duel improvisé. Ils n’ont eu que quelques minutes pour se préparer. Axel, qui a remporté les évaluations de la semaine face à Julien, a pu utiliser l’avantage qu’il avait remporté et choisir parmi quatre titres celles qu’ils allaient interpréter. L’élève a choisi Si seulement je pouvais lui manquer, de Calogero. Les deux élèves n’ont pas été avantagés, puisqu’ils n’ont pas pu choisir leur tonalité, ce qui a entraîné des fausses notes. Sur ce duo, il n’y a pas photo : Julien l’a largement remporté, grâce à ses talents d’interprète.

15. La rivière de notre enfance, Pierre et Didier Barbelivien

Pierre, qui disputera sa demi-finale la semaine prochaine face à Héléna, a interprété La rivière de notre enfance, de Michel Sardou et Garou avec Didier Barbelivien, le compositeur de la chanson. On a qu’une chose à dire : Pierre a tout d’un professionnel, et quand on le voit sur scène, s’adapter à tous les artistes avec qui il chante, on a du mal à se dire qu’il n’est encore qu’un élève. Il a réussi à sauver tant bien que mal son duo avec Didier Barbelivien, qui avait comme un problème de rythme. «Merci Pierre, merci d’avoir été avec nous», a d’ailleurs conclu Nikos après le duo… un lapsus révélateur ?





Source link

Leave a Comment