Zara Larsson enchaîne avec “You Love Who You Love” et annonce son nouvel album “Venus”


Crédits photo : Live Nation

A 26 ans seulement, Zara Larsson peut se targuer d’avoir déjà une belle carrière. La chanteuse suédoise se cache derrière de nombreux tubes pop des dernières années comme “Lush Life”, “Never Forget You”, “Ruin My Life”, “Symphony” avec Clean Bandit ou encore “This One’s for You” en duo avec David Guetta. « La pop m’a aidée à grandir, à me regarder dans un miroir et à m’imaginer être quelqu’un d’autre. Je m’imaginais être ailleurs, chanter des mots doux à mon amoureux. Ça m’a autorisée à rêver. Et aujourd’hui, je fais des chansons et j’arrive à en vivre. C’est comme si j’étais en NBA ! » souriait l’artiste au micro de Purecharts en 2020. Zara Larsson vient d’ailleurs de sceller ses retrouvailles avec le DJ français sur “On My Love”, qui commence à s’imposer comme le nouveau tube du tandem dans le monde entier grâce à 67 millions de streams sur Spotify.

Le player Dailymotion est en train de se charger…

“Girl, give him up”

Un titre qu’on retrouvera, à l’instar de “Can’t Tame Her” et “End of Time”, sur son quatrième album “Venus”, dont elle vient de confirmer la sortie pour le 9 février prochain. Ce nouvel opus, Zara Larsson le décrit comme une collection de « belles ballades et de chansons dansantes » . « C’est de cette façon que j’ai toujours navigué dans l’industrie musicale depuis mes débuts » indique celle qui se présente nue sur la pochette de “Venus”, un coquillage recouvrant son intimité, un clin d’oeil évident au célèbre tableau de Boticelli “La naissance de Vénus”. Pour présenter cet album, à la tracklist complète encore inconnue, Zara Larsson en partage un quatrième avant-goût avec “You Love Who You Love”.

Sur ce titre disco-pop produit par le duo MTHR, Zara Larsson enclin son amie à mettre fin à une relation avant qu’il ne soit trop tard : « When will you use your common sense? / He drags you down instead of compliments / You know he ain’t Heaven-sent / No, he ain’t Heaven-sent, look at the evidence / Girl, give him up / I’m tellin’ you as a friend / What he’s puttin’ you through is too much / I told you enough / But you don’t wanna listen / You just tell me, “You love who you lovе” ». Et pour l’artiste, « enough is enough », même si son amie ne semble pas vraiment l’écouter.

“You Love Who You Love”, tout comme ses précédents singles, seront au programme de son “Venus Tour”, grande tournée qui fera escale à Paris pour un concert au Trianon le samedi 24 février. Avant cela, le public pourra la retrouver ce samedi à la “Star Academy”, où elle entonnera son tube “Lush Life” avec Héléna, seule artiste féminine encore en compétition.





Source link

Leave a Comment