l’Angola défait une valeureuse Mauritanie et entrevoit les 8es de finale


De notre envoyé spécial à Bouaké – Au terme d’un festival de buts, l’Angola a battu la Mauritanie samedi dans son deuxième match du groupe D de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Actuellement première avec quatre points, les Antilopes noires ont probablement fait le plus dur pour se sécuriser une place en huitièmes de finale.

Publié le :

3 mn

Un visuel vert et gris où il est écrit "CAN 2024 Calendrier et résultats"

Dire “qu’il n’y a plus de petites équipes à la CAN” a beau relever du lieu commun footballistique, on peut toutefois affirmer que le duel entre l’Angola et la Mauritanie, samedi 20 janvier, au stade de la Paix de Bouaké en constitue une belle preuve. Dans un match parfois décousu mais toujours spectaculaire, les Antilopes noires sont venues à bout des Mourabitounes 3 à 2.

Devant des tribunes complètement dépeuplées après Algérie – Burkina Faso, les deux équipes se lancent dans le défi des outsiders du groupe D. Comme lors de son premier match, la Mauritanie joue crânement sa chance, elle qui rêve toujours de décrocher la première victoire de son histoire.

Les débats sont équilibrés mais l’Angola frappe la première : après un corner rentrant côté gauche, le ballon est repris acrobatiquement dans la surface par Dala (30e, 1-0)

Mais les Mourabitounes ne s’avouent pas vaincus. Sidi Amar réalise un festival dans la surface et inscrit un but splendide du gauche. Le stade chavire, ce n’est que le deuxième but de leur histoire (43e, 1-1).

Trois buts en quinze minutes

Les deux équipes se rendent coup sur coup dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. Gassama envoie une violente frappe de 35 mètres et le gardien angolais est obligé de se coucher pour la sortir. Puis, à la conclusion d’ une contre-attaque, Gilberto rate l’immanquable seul devant le but de Niasse.

Au retour des vestiaires, Dala part du milieu de terrain, dribble un défenseur mauritanien avant de piquer le ballon au-dessus du gardien. Un but façon Fifa qui redonne l’avantage à l’Angola (49e, 2-1).

Gilberto pense mettre les siens à l’abri (53e, 3-1) mais les Mourabitounes n’abdiquent pas et réduisent la marque d’une frappe surpuissante d’Aboubakar Koita (58e, 3-2). Les frappes et les chevauchées se succèdent, toutes plus spectaculaires les unes que les autres, mais le score n’évolue plus. Une deuxième défaite cruelle pour les hommes d’Amir Abdou qui avait également mérité mieux face au Burkina Faso.

À lire aussiRetrouvez le classemetn du groupe D

À l’arrivée, la Mauritanie court encore après sa première victoire de l’histoire à la CAN et son premier point en 2024. L’Angola peut, cependant, se réjouir prudemment : avec quatre points et un nombre de buts inscrits supérieur, elle est première du groupe D juste devant le Burkina Faso qu’elle affrontera mardi. Par le passé, ce bilan a été souvent suffisant pour accrocher une place parmi les quatre meilleurs troisièmes de la compétition.



Source link

Leave a Comment