Cologne-Dortmund interrompu après des protestations des ultras des deux clubs


La rencontre entre Cologne et Dortmund suspendue après la contestation des supporters des deux camps.
UWE KRAFT / AFP

LE SCAN SPORT – Les deux camps protestaient contre l’arrivée d’un nouvel investisseur dont le projet a été validé par la Ligue.

Le match entre Cologne et le Borussia Dortmund comptant pour la 18e journée du championnat d’Allemagne a été interrompu samedi pendant huit minutes à la suite de protestations des ultras des deux clubs contre le projet, validé par la Ligue, de l’arrivée d’un investisseur.

A la 12e minute, alors que Dortmund venait d’ouvrir le score par le Néerlandais Donyell Malen, sur un corner tiré au raz du sol par Julian Brandt, le retour au jeu a été retardé de très longues minutes, le temps de nettoyer la pelouse des nombreuses pièces de monnaie en chocolat, envoyées d’abord par les ultras de Cologne, puis par ceux de Dortmund.

Des slogans hostiles à la Ligue allemande de football (DFL) ont ensuite été scandés, avant que le jeu ne puisse reprendre à la 20e minute, soit après huit minutes d’interruption.

Sur les autres pelouses de Bundesliga, des actions similaires se sont déroulées: grève des soutien jusqu’à la 12e minute (en référence au 12e homme) et jet de pièces de monnaie en chocolat sur la pelouse à ce moment. A Heidenheim, la rencontre face à Wolfsburg a été interrompue 12 minutes.

Depuis la mi-décembre, les supporters en Allemagne sont vent debout contre un projet, approuvé aux deux tiers lors d’une assemblée générale de la DFL, prévoyant l’entrée d’un investisseur dans le football professionnel allemand.

Lors de la 15e journée, le match entre Bochum et l’Union Berlin, les ultras berlinois avaient lancé des balles de tennis en signe de protestation.


data-script=”https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js”
>



Source link

Leave a Comment