la Française Clara Burel bat la numéro 5 mondial ; Arthur Fils s’arrête là


Clara Burel après sa victoire contre Jessica Pegula, le 18 janvier, à Melbourne (Australie).

C’est l’exploit de la journée dans le tableau féminin. Sur la Margaret Court Arena de Melbourne (Australie), Clara Burel, 51e au classement WTA, a éliminé la numéro 5 mondial, l’Américaine Jessica Pegula, jeudi 18 janvier. Cette dernière restait sur trois quarts de finale successifs à Melbourne. La Bretonne s’est imposée avec autorité en deux sets (6-4, 6-2) et 1 h 10 de jeu.

« J’ai joué de manière très solide, j’étais très concentrée. C’était vraiment un gros match, même si dans le dernier jeu j’étais très nerveuse ! Je n’ai pas affronté beaucoup de top 10 dans ma carrière, donc c’est assurément ma plus grande victoire », a déclaré la Française après le match, en conférence de presse.

La joueuse de 22 ans atteint ce stade de la compétition pour la première fois de sa carrière. Elle affrontera sa compatriote Océane Dodin, tombeuse de l’Italienne Martina Trevisan (6-4, 6-4). En conséquence, une Française est assurée d’atteindre les huitièmes de finale de l’Open d’Australie 2024. Varvara Gracheva, joueuse russe naturalisée française, s’est, elle, inclinée en deux sets contre l’Ukrainienne Dayana Yastremska, issue des qualifications (3-6, 2-6).

Humbert s’en sort, Fils prend la porte

Fin de tournoi, également, pour Arthur Fils. Le 34e mondial a perdu en quatre sets (6-3, 1-6, 5-7, 4-6) contre le Néerlandais Tallon Griekspoor, 31e au classement ATP. Après avoir remporté la première manche sans avoir concédé de balle de break, le Français a connu un trou d’air, perdant deux fois son service. Les deux sets suivants sont disputés, mais tournent à l’avantage de Tallon Griekspoor.

Ugo Humbert, seule tête de série tricolore engagée ce 18 janvier, a éliminé en quatre sets le Chinois Zhizhen Zhang. Le numéro 20 mondial a facilement remporté la première manche, avant de céder son service à 5-5 dans le deuxième set. Le Messin a su réagir, convertissant les deux balles de break qu’il a obtenues dans la troisième manche, sans céder sur les quatre qu’il a eu à défendre.

Solide sur son service, mais fragile en retour, le Français n’a fait la différence qu’au tie-break dans le quatrième set (7-3). Au prochain tour, il affrontera le vainqueur du match opposant le Polonais Hubert Hurkacz, numéro 9 mondial, et le Tchèque Jakub Mensik.

Dernier Français sur les courts ce 18 janvier, Hugo Grenier, issu des qualifications, n’a pas fait le poids face au Canadien Félix Auger-Aliassime, tête de série numéro 27 (1-6, 6-3, 1-6, 2-6).

Les favoris dans le dur

Après un premier match réussi face à Richard Gasquet, ce deuxième tour est une autre paire de manches pour Carlos Alcaraz. L’Espagnol a concédé une manche avant de s’imposer en 3 h 25. Il n’est pas le seul favori à avoir dû s’employer, le 18 janvier. L’Allemand Alexander Zverev a été poussé dans ses retranchements par le Slovaque Lukas Klein, sorti des qualifications. Mené deux sets à un, le numéro 6 mondial remporte les deux derniers sets au tie-break.

Le Norvégien Casper Ruud a lui aussi eu besoin de cinq sets pour venir à bout de l’Australien Max Purcell (6-3, 6-7, 6-3, 3-6, 7-6). Dans le tableau féminin, la numéro 1 mondial s’est fait peur en cédant la deuxième manche, mais l’emporte en trois sets. La Polonaise rencontrera la Tchèque Linda Noskova au prochain tour. La tête de série numéro trois a, elle, pris la porte. La Kazakhe Elena Rybakina s’est inclinée en trois sets contre la Russe Anna Blinkova, dans un dénouement fou et un tie-break de plus de trente minutes (20-22).



Source link

Leave a Comment