VIDEO. Kylian Mbappé s’est engagé à reverser 30% des bénéfices de ses sociétés à sa fondation, créée pour aider des jeunes


Le footballeur Kylian Mbappé, l’un des mieux payés au monde, investit son argent dans plusieurs sociétés mais aussi dans une association d’aide aux jeunes. A sa tête, sa mère, Fayza Lamari. Tous deux ont passé un pacte, qu’elle dévoile dans cet extrait d'”Envoyé spécial”.

C’est l’un des joueurs de foot les mieux payés de la planète : plus de 100 millions d’euros par an si l’on additionne à son salaire au PSG ses revenus extrasportifs. Kylian Mbappé investit cet argent dans plusieurs sociétés, dont le succès repose sur ses performances et son image. Aussi sa communication est-elle très contrôlée, notamment par son avocate, Delphine Verheyden. Présente à ses côtés depuis le début, elle assistait à cette interview pour “Envoyé spécial”.

Fayza Lamari, la mère de Kylian Mbappé, travaille elle aussi au succès des affaires de son fils… mais pas sans contrepartie : tous deux ont passé un pacte. Pour aider des jeunes à réaliser eux aussi leurs rêves de réussite, en 2020, elle l’a encouragé à créer une association dont elle s’occupe avec une équipe : IBKM (pour “Inspired by Kylian Mbappé”), financée directement par le footballeur avec une contribution de ses sponsors. Le 18 janvier 2024, elle se livre dans “Envoyé spécial”.

“Si on avait pu prendre 10 milliards, on les aurait pris”

Fayza Lamari raconte dans cet extrait comment elle a négocié avec son fils : “Je veux bien travailler 23 heures sur 24 pour toi. Moi, la seule chose qui me plaît, c’est IBKM. Mais on fait 50/50.” Malgré les protestations du joueur, elle se serait montrée intraitable : “En dessous de 30, je me retire, je vais en vacances aux Maldives, mais je ne travaille pas pour toi !” Et elle a gagné : “à moyen-long terme“, 30% des bénéfices générés par les sociétés de Kylian Mbappé seront reversés à IBKM.

Alors que leurs salaires astronomiques sont souvent reprochés aux footballeurs, en reverser une partie à des œuvres sociales serait-il une façon de se déculpabiliser ? Cette “ancienne fonctionnaire, au salaire moyen” assume : “Il n’y a pas de culpabilité. Le nouveau contrat de Kylian [avec le PSG], on en a beaucoup parlé, mais je n’ai pas honte. Et si on avait pu prendre 10 milliards, on les aurait pris. Parce que le système et le milieu veulent ça.”

Extrait de “Mbappé : l’autre but de sa vie”, un reportage à voir dans “Envoyé spécial” le 18 janvier 2024.

> Les replays des magazines d’info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique “Magazines“.





Source link

Leave a Comment