La neige s’intensifie dans la métropole de Lille : « Plus de bus ? Mais comment je fais pour rentrer chez moi ? »


Laure, 56 ans, a dû mal à comprendre. « Toutes les lignes de bus s’arrêtent progressivement et tous les bus rentrent au dépôt. » La stupeur passée, le message véhiculé par des agents d’Ilévia qui, ce mercredi après-midi, font le tour des arrêts, fait progressivement monter la température rue des Canonniers à Lille. « Mais comment je fais pour rentrer chez moi ? J’habite à Comines, soit à 25 km d’ici ! »

Laure est d’autant plus furieuse que comme beaucoup, elle a quitté son travail en avance espérant pouvoir échapper à cette galère. « Nous n’avons pas eu la moindre information, mais comment fait-on pour s’organiser ? », martèle-t-elle. Angoisse partagée par une autre usagère qui appelle un taxi pour retourner à Marquette. Et comme tout le monde semble être dans le même bateau, un agent s’interroge sur son retour dans les Weppes. Il prendra le métro comme beaucoup (jusqu’à saint-Philibert à Lomme, pour lui) et fera ensuite appel à son épouse.

Devant la situation très évolutive dans la métropole lilloise où, en raison des conditions climatiques, ne fonctionnent ce mercredi soir plus que le métro et le tram, personne ne comprend que l’on n’ait pas tranché directement dans le vif. « Les bus sont à nouveau le maillon faible. C’est tout ou rien », fulmine Marc qui vient de rater le 14.

S’adapter était la seule règle à suivre. « J’ai reçu un coup de téléphone de mon dentiste qui a préféré annuler le rendez-vous de 18 h ». Marie, Lilloise, 59 ans, qui a décidé de ne travailler que ce mercredi matin, a pu emprunter la ligne 1 du métro. « Quatre kilomètres à faire à pied en soirée, je ne le sentais pas. » La bonne décision au bon moment, semble-t-il.

Le dernier point

Lors de son dernier point, l’opérateur Ilévia a confirmé l’arrêt de la circulation des bus sur l’ensemble des lignes du réseau bus urbain et périurbain et le maintien de la circulation des lignes de métro et tram avec des fréquences et amplitudes habituelles. Quant au transport sur réservation et Handipole, les courses du jour sont annulées et les réservations impossibles. Ilévia invite par ailleurs les voyageurs à consulter l’ensemble des outils d’information en temps réel (site ilevia.fr, application ilévia).

Circulation difficile sur les axes secondaires

À voir ces bus accordéon coincés dans quelques virages, on mesure également combien les rares flocons du matin ont cédé la place en ce début d’après-midi à un manteau neigeux de plus en plus capiteux dans la métropole lilloise. La neige s’est intensifiée d’heure en heure et les conditions de circulation sont devenues difficiles sur les axes secondaires.

« On se demande jusqu’à quand cela va rouler ? », avait prophétisé Michel Cester, tout heureux de pouvoir prendre la navette du Vieux-Lille depuis la place Rihour. Il sera l’un des derniers aux alentours de 14 h. Laure, elle, ne sait toujours pas comment elle fera pour rentrer chez elle. Doit-on lui dire que la ligne TER Lille-Comines n’existe plus ?

En raison d’un incident informatique, les ascenseurs et les bornes d‘appel sont indisponibles sur l’ensemble du réseau prévient Ilévia.(*) Prénom d’emprunt.





Source link

Leave a Comment