Julio Iglesias arrêté en République dominicaine avec 42 kg de nourriture dans ses valises


« Pauvre diable ». Le chanteur espagnol Julio Iglesias a été brièvement arrêté à l’aéroport de Punta Cana, en République dominicaine, en raison d’une importante quantité de nourriture présente dans ses valises, rapporte le quotidien espagnol La Vanguardia.

L’artiste, qui a fêté ses 80 ans en septembre, est arrivé le 10 janvier sur le sol dominicain en provenance des Bahamas. Il a alors été arrêté par les services de l’aéroport après que ses bagages ont été saisis en raison de leur contenu. À l’intérieur, 42 kg de nourriture en tous genres : fraises, framboises, myrtilles, cerises, tomates, betteraves, céleri, haricots, épinards, laitue, champignons, roquette, viande et légumes ont été interceptés, selon le journal Marca.

Un contrôle opéré par les agents du ministère de l’Agriculture

Le contenu a dû être contrôlé par les techniciens du service d’inspection de la quarantaine végétale (AIPC) du ministère de l’Agriculture à l’aéroport de Punta Cana. Le ministère dominicain a assuré qu’il continuait à appliquer ces contrôles dans les différents ports, aéroports et à la frontière terrestre avec Haïti, afin de garantir qu’aucun produit d’origine animale ou végétale n’entre dans le pays d’une manière qui mette en péril la production nationale.

Pour avoir voyagé avec une telle quantité de nourriture, le chanteur aurait pu subir une arrestation bien plus longue, finalement il a été rapidement relâché par les autorités. En revanche, plusieurs kilos de produits lui ont été confisqués. Selon le journal dominicain Listin Diario qui cite le ministère de l’Agriculture, cette décision a été prise pour éviter toute propagation de parasites en provenance de l’étranger qui auraient pu nuire aux cultures locales. « Ce n’est pas par rapport à lui ou à quelqu’un en particulier, c’est le cas pour tout le monde », a déclaré le ministre dominicain de l’Agriculture, Limbert Cruz.

Auprès de la radio Cope, l’un de ses amis, Carlos Herrera, a indiqué que l’histoire était « amplifiée » et que le chanteur n’avait subi qu’un simple contrôle. Père de huit enfants, dont cinq avec son épouse actuelle Miranda Rijnsburger, Julio Iglesias vit entre les Bahamas et la République dominicaine. Il voyage très régulièrement avec d’importantes quantités de nourriture entre ses différents lieux de vie, a souligné La Vanguardia, et ce vol n’a pas fait exception. « Je lui ai parfois apporté des fruits de mer de Galice, parce qu’il est de Galice, et du jambon », a confirmé Makoke, star espagnole et ex-compagne du chanteur octogénaire.



Source link

Leave a Comment