Battu par Tomas Martin Etcheverry, Gaël Monfils quitte l’Open d’Australie au 2e tour


Placé sur courant alternatif, Gaël Monfils n’a pas trouvé la bonne carburation pour s’en sortir face à un Tomas Martin Etcheverry (32e mondial) bien plus régulier et constant dans ses choix. Le Français a compilé quelques coups spectaculaires, mais s’est aussi effondré sur quelques séquences où il a offert des breaks qui lui ont coûté très cher.

Au premier set, Monfils, dominé dans les rallyes, semblait gêné à la jambe droite, parfois nonchalant, voire presque inquiétant, sur certaines attitudes. Dans le deuxième set perdu malgré 18 coups gagnants et 94 % de points gagnés sur première balle, toujours intermittent dans l’efficacité, il semblait revenir avant de plomber son engagement sur 4-4 sur quatre fautes directes.

Un zeste de rage, mais pas toujours les jambes

Dans la troisième manche, le Français lâchait des gifles en coup droit pour se donner l’occasion de s’échapper avant de gâcher la balle de break à 2-1 sur une volée out d’un centimètre après un retour à la « SABR » pris très tôt façon Federer. Avant de se faire breaker sur quelques revers vite lâchés. Mené 3-4, le Français poussait un grand cri avant un coup droit phénoménal pour se procurer une balle de débreak, gâchée sur une attaque ratée en coup droit. Frustrant… Monfils avait un zeste de rage, mais pas toujours les jambes contre un adversaire efficace dans la filière longue. Il n’obtiendra pas ici sa 122e victoire en Grand Chelem qui le placerait en pole position chez les joueurs français devant Jo-Wilfried Tsonga.

Après avoir sèchement éliminé Andy Murray (36 ans) au premier tour, Etcheverry a dompté Monfils (37 ans) pour qui ça ne suivait pas toujours sur le placement, de toute évidence plus constant dans l’effort au long cours dans la force de ses 24 ans. Qualifié pour la deuxième fois pour un troisième tour en Grand Chelem après son quart de finale à Roland-Garros l’an dernier, le solide Argentin affrontera le vainqueur du match Djokovic-Popyrin.



Source link

Leave a Comment