à la découverte des splendeurs du monastère de Brou



Publié



Mis à jour



Durée de la vidéo : 3 min

Patrimoine : à la découverte des splendeurs du monastère de Brou -
Patrimoine : à la découverte des splendeurs du monastère de Brou

Patrimoine : à la découverte des splendeurs du monastère de Brou –
(France 2)

Article rédigé par

France 2

T.Curtet, N.Salem, T.Germain, A.Lopez

France Télévisions

Dans l’Ain, la construction du monastère royal de Brou a été commandée par la princesse Marguerite d’Autriche après la mort de son mari, Philibert, duc de Savoie.

À Bourg-en-Bresse (Ain), le monastère royal de Brou a été construit par la princesse Marguerite d’Autriche, fille de l’Empereur Maximilien. Elle engloutit toute sa fortune pour bâtir ce joyau au début du XVIe siècle. L’église de Brou a la taille d’une cathédrale, mais elle est d’abord un mausolée pour son mari, Philibert le Beau, duc de Savoie, qui est mort à 24 ans. L’amour fou qu’ils se sont voués n’a duré que trois ans. Même dans la mort, ils ne se quittent pas des yeux. Marguerite d’Autriche lui survit 25 ans, sans se remarier, et règne sur les Pays-Bas.  

Elle meurt deux ans avant la fin des travaux 

Elle était une “femme forte, femme de pouvoir“, explique Serge Dompnier, guide. La princesse commande aux meilleurs artistes d’Europe des dentelles de pierre et d’albâtre, ainsi que des statues en marbre de Carrare. Les visiteurs sont surpris par les nombreuses sculptures de femmes présentes au monastère. Marguerite d’Autriche lance les travaux puis les suit depuis les Pays-Bas. Toutefois, elle ne visitera jamais le chantier et mourra deux ans avant son achèvement.   





Source link

Leave a Comment