Disparition de Lina : son ancien petit ami est mort huit jours après qu’elle se soit volatilisée


Une semaine après la disparition de Lina le 23 septembre 2023 dans le Bas-Rhin, un adolescent est mort lors d’un accident de la route. Cette funeste coïncidence qui se greffe à l’histoire qui cerne l’affaire, sans pour autant y être liée, rappelle que la jeune femme s’est volatilisée il y a plus de trois mois. 

Un drame qui s’ajoute à un autre. Huit jours après la disparition de Lina le 23 septembre dernier, un ex-petit ami à elle s’est tué lors d’une sortie de route, révèle le Nouveau Detective, une information confirmée par le Figaro

Sortie de route

L’ancien petit ami de Lina, qui avait eu une relation avec elle avant que cette dernière ne se mette en couple avec Tao, est mort huit jours seulement après qu’elle se soit volatilisée. Leur relation avait duré plus d’un an, se terminant fin 2022. À l’aune du mystère qui cerne cette affaire, la temporalité, pour le moment hasardeuse, interpelle. 

Benjamin H. aurait fait une sortie de route le 1er octobre, alors qu’il circulait vers la commune de Bischoffsheim, dans le Bas-Rhin, à une vitesse de 185 km/h. Nos confrères de Dernière nouvelle d’Alsace racontent le drame et expliquent que “les gendarmes n’ont pas eu le temps de prendre en chasse l’automobiliste”. Ce dernier “aurait accéléré et raté la bretelle de sortie”. À l’arrivée des secours, il était décédé. 

“D’autant que les gendarmes nous ont bien dit et confirmé qu’il ne s’était pas suicidé, qu’il s’agissait bien d’un accident et que sa mort n’était pas du tout liée à l’affaire Lina”, ajoute un proche de la jeune fille. 

Trois mois de disparition

La jeune fille n’a plus donné signe de vie depuis le 23 septembre au matin. Elle a disparu sur le trajet la menant de sa maison vers la gare dans un intervalle très court.

Quatre caméras couvrent la zone de disparition de l’adolescente. Leurs images ont été saisies et sont étudiées afin de recenser tous les véhicules qui, ce 23 septembre-là, ont sillonné les quelques kilomètres de route où s’est volatilisée Lina.

A lire aussi :
Disparition de Lina : pourquoi les enquêteurs ont relevé les plaques d’immatriculation des habitants de Saint-Blaise-La-Roche ?

Des prélèvements ont été effectués dans le cadre de l’information judiciaire pour “enlèvement ou séquestration”, pour des levées de doute. Aucun suspect n’a été identifié. 

Sont au cœur des questionnements des autorités deux grandes questions : comment la jeune femme a-t-elle pu disparaître sur une section de 900 mètres de route ? Et comment, peu importent les circonstances de sa disparition, a-t-elle pu rester introuvable depuis ?



Source link

Leave a Comment