Accusé de viol, Cauet assigne NRJ en justice pour revenir à l’antenne – Libération


Violences sexuellesdossier

L’animateur Sébastien Cauet, dont l’émission sur NRJ a été interrompue fin novembre après l’ouverture d’une enquête pour viol, a assigné la radio en justice pour demander son retour à l’antenne, a indiqué ce mardi 16 janvier son avocat.

Mis à l’écart des micros de NRJ depuis qu’il est accusé de viol, Sébastien Cauet entend désormais riposter. L’animateur, qui fait l’objet d’une enquête pour viol depuis fin novembre, a assigné la radio en justice pour demander son retour à l’antenne, a indiqué ce mardi 16 janvier son avocat, Me Frédéric Lamoureux. «Ses sociétés et lui ont assigné NRJ» devant le tribunal de commerce de Paris «pour obtenir à titre principal l’exécution forcée de leurs accords et la possibilité de revenir à l’antenne», a-t-il précisé, confirmant une information de Franceinfo.

Selon lui, une première audience de procédure a eu lieu devant le tribunal de commerce de Paris et une deuxième est prévue le 29 janvier. La décision ne devrait pas être rendue avant plusieurs semaines. Sollicitée, NRJ n’a pas réagi dans l’immédiat.

«Sébastien Cauet et Be Aware, sa société de production, ont échangé depuis plus d’un mois avec NRJ sur le retour à l’antenne, mais aujourd’hui il n’y a pas d’accord conclu», a poursuivi l’avocat de l’animateur. «En tant que chef d’entreprise, il doit veiller à la situation de sa société et de ses employés, et il n’y a pas d’autre solution que de demander au juge de trancher quand on n’arrive pas à s’entendre», a fait valoir Me Lamoureux. Cauet «ne demande qu’une chose, c’est de pouvoir retourner sur l’antenne de NRJ et animer son émission», a-t-il assuré.

«Garantir la sérénité» de la procédure

La radio avait annoncé le 22 novembre «le retrait provisoire» de l’antenne de son animateur vedette, après l’annonce d’une plainte pour viol à son encontre. Il y présentait depuis 2010 (avec une interruption en 2017-2018) l’émission C’Cauet, du lundi au vendredi de 15 heures à 19 heures. NRJ avait précisé que cette «décision temporaire» de retrait de l’antenne avait été «prise d’un commun accord» afin de «garantir la sérénité» de la procédure judiciaire.

L’animateur de 51 ans est désormais visé par plusieurs plaintes pour viols et agressions sexuelles, accusations qu’il conteste vivement. L’enquête, initialement ouverte sur la base d’une plainte déposée le 18 novembre au parquet de Bourg-en-Bresse, est entre les mains du parquet de Paris, et confiée à la Brigade des mineurs de la police judiciaire de la capitale.

Parallèlement, Cauet a lui-même déposé des plaintes pour tentative d’extorsion de fonds, dénonciation calomnieuse et harcèlement. La case qu’occupait l’émission de Cauet sur NRJ a été reprise par l’animateur Louis, avec l’accent mis sur la diffusion de chansons.



Source link

Leave a Comment