le motard espagnol Carles Falcon est mort – Libération


Le pilote de 45 ans était dans un état grave depuis plus d’une semaine après son accident survenu lors de la deuxième étape du rallye-raid. Il souffrait notamment d’une fracture de la vertèbre et d’un œdème cérébral.

Chaque année ou presque, le Dakar charrie son lot de blessés graves, parfois de morts. Ce lundi 15 janvier, un peu plus d’une semaine après la chute qui l’avait laissé dans un état grave lors de la deuxième étape du Dakar 2024, le motard espagnol Carles Falcon a perdu la vie, à l’âge de 45 ans. «Carles nous a quittés, a écrit l’équipe Twintrail Racing Team dans un communiqué. L’équipe médicale a confirmé que les lésions neurologiques causées par l’arrêt cardiorespiratoire lors de l’accident sont irréversibles.»

Le motard espagnol Carles Falcon se trouvait depuis plus d’une semaine dans un «état grave» après une chute sur la deuxième étape du rallye-raid entre Al-Henakiyah et Al-Duwadimi, en Arabie Saoudite, qui lui avait causé une fracture d’une vertèbre. En plus d’un œdème cérébral, le pilote souffrait notamment d’une «fracture de la vertèbre C2», selon des propos de Carla Prat, la responsable de la communication de Twintrail Racing Team à la chaîne de télévision publique espagnole Teledeporte. «C’est ce qui inquiète le plus les médecins de manière urgente», avait-elle indiqué, précisant que Falcon devait subir une opération à l’hôpital de Riyad.

Amaury Sport Organisation (ASO), l’organisateur, précisait dans un communiqué qu‘au «kilomètre 448 de la spéciale du jour (dimanche) à 15 h 52, le pilote moto espagnol Carles Falcon (n° 135) a été victime d’une chute». «Immédiatement prévenue par un pilote qui le suivait, l’organisation a dépêché un hélicoptère médicalisé qui a pris en charge le motard blessé dans un état jugé grave. Il a été héliporté vers l’hôpital d’Al-Duwadimi», précisait ASO.



Source link

Leave a Comment