les Merengue soulèvent le trophée pour la 13e fois de leur histoire


Barça: Xavi dans le viseur de la presse catalane après la claque face au Real

Les visages étaient fermés ce lundi matin au centre d’entraînement du FC Barcelone. L’escapade de l’équipe première en Arabie saoudite s’est achevée brutalement par une lourde défaite face au Real Madrid (4-1) en finale de la Supercoupe d’Espagne, dimanche. Les dirigeants, dont le directeur sportif Deco, étaient attendus par les caméras de plusieurs médias espagnols ce lundi matin dans les installations du club. Le Portugais affichait une mine grave, tout comme l’entraîneur Xavi qui a même pris le temps de baisser sa vitre pour discuter avec un supporteur mécontent.

Depuis dimanche, le technicien concentre les critiques face à cette grosse sortie de route, confirmant les difficultés déjà aperçues en Liga ces dernières semaines. La presse catalane a vite accusé le coup et réclamé du changement. “Humiliés”, a titré le journal Sport en une en ajoutant que cette “défaite exige de prendre des décisions”. Mundo Deportivo est “super KO” et liste une succession de dysfonctionnements dont le coaching de Xavi, un pressing inexistant, un orgueil absent et des cadeaux sur les buts.

Pour L’Esportiu, le Barça a été “détruit” par son rival honni. Il n’a été qu’un jouet “entre les mains du Real qui fait ce qu’il veut” de cette “supériorité insultante”. Selon le journal, la défaite “aggrave la régression d’une équipe qui ne montre rien et affaiblit la figure de Xavi”.

La douche froide pour le Barça

Son entraîneur, Xavi, peut s’attendre à vivre des jours difficiles la semaine prochaine.

Le Real triomphe et prend sa revanche !

L’arbitre a mis fin au supplice catalan face à son grand rival en Espagne. Le Real Madrid, dominé l’an passé au même endroit, prend sa revanche sur le Barça (4-1) et remporte la 13e Supercoupe d’Espagne de son histoire, son premier trophée cette saison. Impérial, le Real n’a eu aucun mal à se défaire d’un Barça plus que poussif. Vinicius, auteur d’un triplé, est logiquement élu homme du match.

Même les touches sont problématiques pour le Barça

En deux touches de balle après une interception, Brahim Diaz se retrouve en position de frappe dans la surface catalane…

Encore du mouvement sur le banc du Real

Bellignham et Valverde sortent à leur tour, remplacés par Joselu et Dani Ceballos.

Double changement pour le Real Madrid

Toni Kroos essuie une bronca au moment de quitter le terrain. Il est remplacé par Luka Modric, tandis que Vinicius cède sa place à Eduardo Camavinga.

Joao Felix proche de réduire la marque

Joao Felix s’emmène parfaitement un ballon qui arrivait dans son dos d’une aile de pigeon, ce qui lui permet d’armer du gauche, mais le gardien est vigileant. Enfin une action collective aboutie pour le Barça.

Le Barça continue de souffrir en infériorité numérique

Brahim Diaz transperce la poreuse défense du Barça. Jules Koundé se rattrape d’une erreur commise quelques instants plus tôt en sauvant sur sa ligne.

Rodrygo cède sa place à Brahim Diaz

C’est le premier changement madrilène dans cette partie. Carlo Ancelotti peut se le permettre compte tenu de l’avance de son équipe au tableau d’affichage.

Araujo est expulsé !

Le défenseur barcelonais écope d’un second avertissement synonyme de carton rouge pour une faute à retardement, plus maladroite que méchante, mais sur laquelle il attrape la cheville de Vinicius. Les Barcelonais sont à la peine, et l’addition pourrait s’alourdir dans les prochaines minutes.

Le Real maîtrise son sujet

Beaucoup plus percutant quand il peut dévorer les espaces béants laissés par par un collectif barcelonais en décomposition à la perte du ballon, le Real accepte de subir dans une position d’attente.

Yamal sans conviction

Yamal s’essaie une première fois du gauche à trente mètres mais le ballon atterrit directement dans les bras de Lunin qui s’empare facilement du ballon.

Le quatrième but pour le Real !!

C’est une véritable correction infligée par le Real au Barça ! Valverde renverse côté opposé pour Vinicius qui cherche Bellignham dans la surface. Mais c’est Jules Koundé qui relance malencontreusement sur Rodrygo qui n’en demandait pas tant.

Première vague de changements pour le Barça

Sergi Roberto, Pedri et Ferran Torres quittent le terrain, remplacés par Joao Felix, le phénomène Lamine Yamal et Christensen.

Le rythme est retombé

Vinicius profite des largesses de l’arrière-garde du Barça pour provoquer la défense catalane et frapper, mais sa tentative est complètement dévissée.

Le Real accepte la domination du Barça

La défense du Real coulisse sans difficulté tant le Barça peine à changer de rythme et à créer du danger. L’édifice madrilène n’est pas déstabilisé par les séquences de possession du Barça, stériles pour le moment.

Tchouameni fait mal à Koundé

Lancé dans le dos de la défense catalane, Tchouaménie s’essuie les crampons sur la cheville de son compatriote Jules Koundé, qui reste au sol mais finit par se relever.

Mais toujours aussi saignant en contre-attaque

C’est déjà la troisièmes fois en quelques minutes que Vinicius et Bellignham s’échappent assez facilement et se rapprochent tout aussi facilement de la surface adverse.

Le Real privé de ballon

Le Real ne touche plus un ballon mais le Barça n’en fait pas grand-chose non plus. Surtout, le Real n’a aucune difficulté à défendre sur les centres qui proviennent le plus souvent du côté gauche. Robert Lewandowski est dominé dans les airs.

Le Barça monopolise le ballon en quête d’une solution

Gündogan essaie de s’infiltrer dans la défense du Real mais sa passe est interceptée. Le ballon demeure dans les pieds catalans, le Barça a investi la moitié de terrain madrilène dans cette entame de seconde période.

Aucun changement à signaler

Les deux coachs ont décidé de repartir avec les mêmes joueurs alors qu’on aurait pu attendre du mouvement sur le banc du Barça.

C’est reparti à Riyad !

Le Barça a donné le coup d’envoi de la seconde période et accuse un retard de deux buts sur son rival historique avant d’entamer ces 45 dernières minutes du temps réglementaire. Un réveil est attendu par Xavi, le coach catalan !

C’est la pause, le Real Madrid mène 3-1 face au Barça !

Après une première période très intense, le Real Madrid mène 3-1 face au FC Barcelone dans cette finale de la Supercoupe d’Espagne organisée à Riyad, la capitale de l’Arabie saoudite. Totalement déchaîné, Vinicius Jr a inscrit un triplé, dont un pénalty qu’il a lui-même obtenu. Robert Lewandowski a réduit la marque d’une superbe reprise de volée à l’entrée de la surface. Les Barcelonais vont devoir élever leur niveau pour revenir dans cette rencontre dominée jusqu’ici par les Merengue.

Kroos pris en grippe par le public de Riyad

Alors que les spectateurs du Mrsool Park de Riyad semblent putôt derrière le Real Madrid, Toni Kroos fait l’objet d’un traitement particulier. Le milieu de terrain est sifflé quasiment à chacune de ses prises de balle. L’Allemand paye peut-être les propos qu’il a tenus l’été dernier en critiquant le choix de certains grands joueurs de rejoindre le championnat d’Arabie saoudite…

Pedri touché à la cheville sur un tacle de Bellingham

Grosse faute de Bellingham sur la cheville de Pedri. Le Barcelonais se relève. Rien de grave, à priori.

Le Barça accuse le coup

Alors qu’ils étaient revenus au score grâce à une superbe reprise de volée de Lewandowski, les joueurs du Barça ont du mal à encaisser ce troisième but de Vinicius Jr sur penalty.

Vinicius Jr chambre en montrant le chiffre trois

Le Brésilien célèbre son nouveau but en montrant le chiffre trois avec ses doigts. Vinicius Jr a réussi un triplé face au Barça dans cette première période de la finale de la Supercoupe d’Espagne. Il reste cinq minutes avant la pause.

Le triplé pour Vinicius Jr !!!!! 3-1 pour le Real Madrid

Vinicius Jr transforme le penalty qu’il a lui même obtenu. Le Brésilien s’offre un triplé et permet au Real Madrid de reprendre deux buts d’avance face au Barça dans cette finale de la Supercoupe d’Espagne à Riyad.

Penalty pour le Real Madrid !!!

Araujo accroche Vinicius Jr dans la surface sur un centre de Tchouaméni. L’arbitre n’hésite pas et siffle un penalty pour le Real Madrid.

Tout est relancé dans cette finale de la Supercoupe d’Espagne

Robert Lewandowski a réduit l’écart en marquant d’une superbe reprise de volée à l’entrée de la surface. De quoi relancer totalement le Barça, qui n’est plus mené que 2-1 face au Real Madrid dans cette finale de la Supercoupe d’Espagne à Riyad. Il reste une dizaine de minutes avant la pause.

Lewandowski réduit la marque !!!! 2-1

But magnifique de Lewandowski, qui relance le Barça.

La rage de Vinicius Jr en obtenant un corner

Vinicius Jr s’arrache devant Araujo pour aller gratter un corner. Le Brésilien célèbre son effort en hurlant face au public avec un poing rageur. Auteur d’un doublé en trois minutes, c’est lui le grand artisan de la bonne entame du Real Madrid, qui mène 2-0 face au Barça dans cette finale de la Supercoupe d’Espagne à Riyad. Le match a débuté depuis maintenant trente minutes.

Lunin repousse la frappe de Ferran Torres

A nouveau lancé sur son aile droite, Ferran Torres tente de tromper Lunin, mais le gardien du Real Madrid repousse bien la frappe à ras de terre de l’attaquant du Barça.

Les Madrilènes attendent les contres

Le Real laisse désormais un peu plus le ballon au Barça, en attendant de pouvoir lancer Vinicius Jr et Rodrygo en profondeur. Les Merengue mènent 2-0 dans cette finale de la Supercoupe d’Espagne.

Tchouaméni bien en place dans l’entrejeu

Titulaire devant la défense, Tchouaméni réalise un début de match intéressant avec le Real Madrid. Le milieu de terrain des Bleus se montre actif à la récupération et précis dans ses transmissions.

La frappe ratée de Ferran Torres

Lancé en profondeur, Ferran Torres manque complètement sa tentative de frappe. Le Barça est mené 2-0 face au Real Madrid en finale de la Supercoupe d’Espagne après vingt minutes de jeu à Riyad, la capitale de l’Arabie saoudite.

Les stats impressionnantes de Vinicius Jr face au Barça

Avec ce doublé en finale de la Supercoupe d’Espagne, Vinicius Jr en est désormais à 5 buts en 10 matchs face au FC Barcelone.

Les Barcelonais tentent de réagir

Forcément sonnés par le doublé express de Vinicius Jr, les joueurs du Barça tentent de réagir. Mais les Madrilènes sont bien en place et semblent prêts à frapper dès la moindre ouverture dans la défense blaugrana. Le Real Madrid mène 2-0 après un quart d’heure de jeu.

La frappe sur barre de Ferran Torres

Le Barça est tout proche de réduire la marque, mais Ferran Torres voit sa frappe s’écraser sur la barre. Cette entame de match est particulièrement spectaculaire à Riyad !

Vinicius Jr a profité d’un bon travail de Rodrygo

Rodrygo s’est échappé sur l’aile gauche pour offrir un centre parfait à Vinicius Jr, qui a marqué en taclant au deuxième poteau. Le Brésilien a claqué un doublé en trois minutes sur la pelouse de Riyad. Le Real Madrid mène 2-0 face au Barça dans cette finale de la Supercoupe d’Espagne disputée en Arabie saoudite.

Le doublé de Vinicius Jr !!!!! 2-0 pour le Real Madrid

Vinicius Jr double déjà la mise, trois minutes après son premier but. Le Real Madrid mène 2-0 face au Barça

Le mauvais alignement de Koundé fatal au Barça

Vinicius Jr a profité d’un mauvais placement de Jules Koundé pour aller tromper Pena. Après avoir dribblé le gardien du Barça, l’ailier brésilien du Real a poussé le ballon dans le but. Gros début de match des Merengue ! 1-0 à Riyad.

Vinicius Jr ouvre le score pour le Real !!!! 1-0

Le Brésilien est déjà décisif pour les Merengue.

La première occasion du Barça

Gündogan et Lewandowski font passer un premier frisson dans la défense du Real. Le début de match est plutôt animé à Riyad.

Rodrygo donne chaud à la défense blaugrana

Première incursion dangereuse de Rodrygo. L’attaquant brésilien réussit une percussion intéressante sur son aile gauche, mais il ne parvient pas à reprendre le ballon dans la surface après une tentative de une-deux avec Carvajal.

Le Real fait tourner le ballon

Les Madrilènes mettent le pied sur le ballon dans ces premières minutes.

Le Barça est tenant du titre

Le FC Barcelone a remporté cette Supercoupe d’Espagne l’an passé. Le Real Madrid est actuellement deuxième de Liga, avec sept points d’avance sur le Barça, quatrième.

C’est parti pour la finale de la Supercoupe d’Espagne !

Le coup d’envoi du clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone est donné à Riyad.

Les deux équipes entrent sur la pelouse

Les joueurs du Real Madrid et du FC Barcelone font leur entrée sur le terrain du Mrsool Park de Riyad, l’antre habituelle d’Al Nassr, le club de Cristiano Ronaldo et Sadio Mané en Arabie saoudite. La finale de la Supercoupe d’Espagne va débuter !

Le Barça en 4-4-2

Joao Felix est sur le banc

Iñaki Peña – Araujo, Koundé, Christensen, Balde – De Jong, Gündogan, Roberto, Pedri – Ferran Torres, Lewandowski..

La compo du Real est connue

Lunin – Carvajal, Rüdiger, Nacho, Mendy – Fede Valverde, Kroos, Tchouaméni – Bellingham – Rodrygo, Vinicius.

Bonjour à tous et bienvenue dans le live de la finale de la Supercoupe d’Espagne Real-Barça

Soir de Clasico en Espagne… ou plutôt en Arabie saoudite, où se dispute la Supercoupe d’Espagne dans un format à trois matchs. Le Real a éliminé l’Atlético de Madrid dans une demi-finale assez folle, avant que le Barça ne sorte Osasuna. De ce fait, c’est un Real-Barça qui se joue ce dimanche pour le titre.

Les Barcelonais traversent une période compliquée, avec des résultats moyens et surtout un jeu qui pose question, surtout dans le manque de réalisme face au but. Les joueurs de Carlo Ancelotti vont mieux: ils sont leaders de Liga devant la sensation Gérone.

Real-Barça, coup d’envoi à 20h heure française. Match diffusé en TV sur la chaîne l’Equipe, à suivre en points réguliers à la radio sur RMC mais aussi sur l’appli et le site RMC Sport.



Source link

Leave a Comment