les Enfoirés dévoilent leur nouvel hymne


Deux jours avant le début de leur tournée, les Enfoirés dévoilent Jusqu’au dernier, leur hymne 2024, signé Ycare et Patrick Bruel.

Avant de démarrer leur tournée à Bordeaux, le 17 janvier prochain, dévoilent Jusqu’au dernier, leur hymne 2024. La chanson, signée par l’ex-candidat de Nouvelle Star, Ycare et par Patrick Bruel, réunit les voix de la troupe, de Zazie à Vianney.

Le clip, plein de nostalgie, montre les artistes qui participent aux tournées au profit des Restos du cœur depuis leur lancement par Coluche. On y retrouve donc Coluche et Jean-Jacques Goldman, France Gall, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Michel Sardou, ou encore Céline Dion.

“Si c’est vrai qu’on s’amuse, les années nous accusent d’une énième chanson”, disent les paroles de cet hymne 2024.

“Jusqu’à la fin de la faim”

“Trente-cinq ans déjà qu’aujourd’hui plus le droit d’avoir faim, d’avoir froid”, chante encore la troupe, allusion aux paroles du tout premier hymne signé Jean-Jacques Goldman, La chanson des restos. Ils promettent de rester “jusqu’à la fin de la faim”.

La troupe, qui sera en concert du 17 au 22 janvier à l’Arkea Arena de Floirac, fête cette année ses 35 ans. L’association des Restos du cœur, fondée en 1986 par Coluche a tenu sa première émission télévisée le 26 janvier 1986. Après une première tournée en 1989, réunissant Jean-Jacques Goldman, Michel Sardou, Eddy Mitchell, Véronique Sanson et Johnny Hallyday, les spectacles des Enfoirés ne sont devenus annuels qu’en 1992. 2024 marquera donc la 35e édition des concerts des Enfoirés.

Qui peut sauver Les Restos du Cœur et les autres associations minées par l'inflation ?
Qui peut sauver Les Restos du Cœur et les autres associations minées par l’inflation ?

La campagne hivernale des Restos du cœur s’est ouverte en novembre 2023 sur un terrible constat: l’association va devoir cette année refuser 5 à 10% des personnes qui s’y présentent, alors que l’inflation sur les prix des aliments et de l’énergie précarise une nouvelle frange de la population.

L’association a accueilli 1,3 million de personnes en 2022-2023, contre 1,1 million lors de la période précédente. Et ces derniers mois, son budget pour les achats alimentaires, redistribués ensuite gratuitement aux bénéficiaires, a doublé à cause de l’inflation.

Mères célibataires, retraités, salariés aux emplois peu rémunérateurs, étudiants: cette hausse des demandes concerne tous les profils, dans tous les départements.



Source link

Leave a Comment