le Nigeria trop imprécis bute sur la Guinée équatoriale (1-1)


Le Nigeria, dominateur mais trop imprécis, a été accroché par la Guinée équatoriale 1 à 1 dimanche pour son entrée en lice dans le groupe A de la Coupe d’Afrique des nations à Abidjan.

Dans un stade aux tribunes clairsemées, le Nigeria, triple vainqueur de l’épreuve (1980, 1994, 2013), n’a pas profité du rapport de force favorable et se trouve à deux points de la Côte d’Ivoire, victorieuse la veille de la Guinée Bissau (2-0) en ouverture de cette 34e édition.

Le géant de l’Afrique s’est montré trop brouillon pour s’imposer face au bloc compact de la défense équato-guinéenne, en dépit d’une flopée d’occasions. Il a même encaissé le premier but par Iban (36) avant d’égaliser très vite par sa star Victor Osimhen (38).

Quelques minutes avant, le buteur de Naples avait eu une occasion sur un centre d’Ola Aina mais avait mal ajusté sa tête (28e), après la pause fraîcheur instaurée pour soulager les organismes éprouvés par la touffeur d’Abidjan.

À force de dominer sans concrétiser, les Nigérians ont été punis par un adversaire peu ambitieux jusque-là. C’est contre le cours du jeu qu’Ivan Salvador a marqué d’une frappe limpide depuis la surface pour ouvrir le score (36e).

Mais le Nigeria n’a pas eu à trop gamberger car sur l’engagement suivant, Osimhen, à la conclusion d’un centre millimétré de Lookman, a rétabli la parité entre les deux équipes d’une tête piquée (38e).

Peu avant la mi-temps, Moses Simon a été tout près de donner l’avantage au Nigeria, mais sa frappe a été repoussée sur le poteau par le gardien équato-guinéen Jesus Owono (45e+3).

Le Nigeria, avec un peu plus de percussion et de verticalité, a fait le siège du but adverse mais ses attaquants ont soit manqué de lucidité, soit buté sur Jésus Owono très inspiré notamment devant Lookman, Osimhen et Aina (56e, 57e, 66e).

Symbole du manque d’efficacité nigériane, ce raté improbable d’Osimhen qui, parti à la limite du hors-jeu, seul face au gardien adverse, a tiré à côté (76e).

Après cette entrée mitigée, les Super Eagles affronteront jeudi le pays hôte dans le choc de ce groupe A avec déjà la survie en jeu pour les hommes du très contesté sélectionneur José Peseiro.



Source link

Leave a Comment