Patinage artistique : Adam Siao Him Fa, itinéraire d’un surdoué désormais double champion d’Europe


Un doublé retentissant. À Kaunas (Lituanie) vendredi, Adam Siao Him Fa a conservé son titre de champion d’Europe glané un an plus tôt en Finlande. Cet espoir de 22 ans (il fêtera ses 23 ans à la fois du mois) est devenu le premier patineur français à enchaîner deux sacres continentaux depuis Alain Calmat, 60 ans plus tôt. « La sensation est différente de la première victoire, conserver le titre était plus dur, plus stressant », a-t-il admis dans la foulée. Un doublé confirmé au prix d’un backflip impressionnant.

Il ne s’agit pas d’une consécration, pour un patineur encore à l’aube de sa carrière professionnelle, mais plutôt d’une confirmation d’un immense potentiel. Celui-ci a été décelé très tôt, au sein d’un environnement familial entièrement dédié au sport. Ce Bordelais de naissance, benjamin d’une fratrie de quatre enfants, a chaussé les patins dès sa plus tendre enfance. « Dès son entrée à l’école maternelle, il a voulu que je l’inscrive », racontait l’an passé à Sud Ouest sa mère Nathalie.

Dans une famille d’origine mauricienne où le patin à glace ne fait « pas du tout partie » de la culture, le jeune Adam suit les traces de ses frères et sœurs et montre, très tôt, des prédispositions. Il fait ses gammes à Villenave-d’Ornon, dans la proche banlieue bordelaise, mais se heurte à la fermeture du Skating, la patinoire locale. À seulement 10 ans, Adam Siao Him Fa est contraint de s’exiler à Toulouse, à 200 km de là, où ses parents se relaient à l’accompagner deux fois par semaine pour s’entraîner, alors qu’il n’est qu’en CM2.

Couvé par Brian Joubert

Dans la Ville rose, le jeune patineur prend une autre dimension et confirme son potentiel. Quelques années plus tard, en 2016, il participe aux Jeux olympiques de la jeunesse et se fraie un chemin auprès des grands, à seulement 15 ans. Là non plus, Siao Him Fa ne perd pas son temps et se classe huitième pour ses premiers Championnats de France. Ses performances tapent dans l’œil de Brian Joubert, qui l’enrôle en 2017 à Poitiers. « J’ai beaucoup progressé au contact de Brian dans la manière d’aborder les grands évènements et sur les sauts », avouait le jeune patineur à La Nouvelle République.

« À l’époque, j’avais eu plusieurs discussions à son propos au cours desquelles j’assurais qu’il pouvait viser le titre mondial », a confirmé Joubert, lui-même champion du monde en 2007, à Franceinfo. Son parcours linéaire le mène vers une première participation aux Championnats d’Europe en guise de mise en bouche, avec deux résultats prometteurs pour un garçon tout juste majeur (12e en 2019, 11e en 2020). Il s’impose parallèlement comme l’un des meilleurs Français mais se heurte à un plafond de verre, avec quatre deuxièmes places d’affilée entre 2019 et 2022 aux Championnats de France.

Et maintenant, briller aux Mondiaux et aux Jeux

En décembre 2022, le patineur brise enfin la glace et décroche son premier titre de champion de France à Rouen. « J’ai réussi à ne pas perdre mes moyens », confie-t-il alors, sans pleinement s’emballer. Siao Him Fa est alors en effet pleinement conscient de ses capacités, qu’il ne tarde pas à démontrer en remportant, un mois plus tard, son premier titre de champion d’Europe en Finlande. Passé entre-temps par les clubs de Courbevoie (Hauts-de-Seine) puis de Nice, le Français emmagasine dans son tour de l’Hexagone une expérience précieuse.

Celle-ci le conduit donc vers ce nouveau doublé Championnat de France-championnat d’Europe, pour asseoir un peu plus sa domination continentale. « C’est jouissif ! Et, pour moi, ça me touche parce que je veux vraiment pousser notre sport », a-t-il admis vendredi soir. Sa quête de popularité du patinage artistique passera par d’autres succès mondiaux, où Siao Him Fa n’a pas encore glané de médaille (8e en 2022, 10e en 2023). Il aura un statut de double champion d’Europe à défendre lors des prochains Mondiaux à Montréal mi-mars, avec en ligne de mire, à moyen terme, les Jeux de Milan-Cortina en 2026.



Source link

Leave a Comment