Ligue 2 (J20) : un très bon Stade Lavallois neutralise l’AS Saint-Étienne, 0-0


Une semaine après avoir obtenu sa qualification pour les 16e de finale de la Coupe de France, sur la pelouse de Dieppe (0-4), le Stade Lavallois renouait avec le championnat de Ligue 2 et la phase retour ce samedi après-midi, par un déplacement dans l’un des temples du football français, le Stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne.

Logo France Bleu

Après une fin de phase Aller marquée notamment par une défaite face à l’AJ Auxerre (1-3), au Stade Francis Le Basser, les Tango aspiraient à repartir sur de bonnes bases en championnat en ce début d’année 2024 face à des Verts, en manque de repères avec de nombreuses absences liées à la CAN (Coupe d’Afrique des Nations).

Une bonne entame lavalloise

L’entame du match est équilibrée. Avec un bloc haut, gênant les relances stéphanoises, les Lavallois rentrent bien dans la rencontre. La première situation est d’ailleurs à leur actif. Un bon centre de Cherni trouve Kadile, mais Larsonneur est sur la trajectoire de la tentative du jeune attaquant Mayennais (11′). Quelques minutes plus tard, après un bon travail à l’entrée de la surface stéphanoise, Bobichon voit sa frappe contrée par la défense des Verts (15′). Les locaux tentent de réagir avec une tête de Moueffek (24′) et une frappe de Cafaro, contrée par Vargas (25′). Les Tango sont tout proche d’ouvrir la marque quelques instants plus tard. Bobichon adresse un bon ballon dans la profondeur pour Cherni qui adresse un centre à Tchokounté dont la reprise du gauche est brillamment repoussée par Larsonneur (27′).
Quelle occasion et quel arrêt du gardien stéphanois !
De l’autre côté, Chambost met à contribution Samassa (35′). Ce même Samassa est de nouveau à la parade sur la frappe de Cafaro (38′). Et, alors qu’on file vers la pause, suite à un corner frappé par Vargas, Cherni voit sa reprise repoussée sur la ligne par la tête de Cafaro (44′). Malgré une bonne première mi-temps de la part des Lavallois, les deux équipes regagnent les vestiaires sur ce score nul et vierge (0-0).

Un point, à défaut de mieux

Après avoir montré un visage relativement pâle en première mi-temps, les Stéphanois retrouvent quelques couleurs en début de seconde période, tentant de prendre le jeu à leur actif. Une belle frappe de Tardieu oblige Samassa à se coucher. Le ballon revient dans les pieds de Cafaro, mais ce dernier frappe dans le petit filet (55′). La réaction des Mayennais est quasi instantanée. Un centre millimétré de Vargas trouve parfaitement Tchokounté au deuxième poteau, mais la reprise de l’attaquant lavallois fuit le cadre du but de Larsonneur (56′). Alors que les débats se sont équilibrés et que des changements commencent à s’opérer de part et d’autre, les Lavallois bénéficient d’une nouvelle grosse situation. Le capitaine Roye trouve Cherni qui parvient à prendre le dessus sur Maçon, statique, mais le latéral mayennais butte sur Larsonneur (72′). Les occasions sont à l’actif des Tango. Suite à un nouveau corner de Vargas, une tête de Baldé passe de peu à côté (76′). Une nouvelle tête de ce même Baldé file hors du cadre de Larsonneur (84′). Bien que maîtrisant leur sujet, les Lavallois ne parviennent pas à trouver la faille. Rien ne sera marqué dans les trois minutes de temps additionnel (0-0). Auteurs d’un bon match, et à défaut de l’avoir emporté, les hommes d’Olivier Frappoli ramènent un bon point du Forez, tout en pouvant nourrir malgré tout quelques regrets. Ramener deux points de plus n’aurait pas été immérité…

Après ce bon point pris à Saint-Étienne, les Lavallois ont de nouveau rendez-vous avec la Coupe de France, et les 16e de finale le week-end prochain, avec un déplacement chez une équipe de Ligue 1, le FC Nantes, au stade de la Beaujoire (samedi 20 janvier, coup d’envoi à 14h30). Les Tango retrouveront la L2 le mardi suivant, avec la réception du Paris FC, au stade Francis Le Basser (20h45).

Les résultats et le classement en direct

loading

loading



Source link

Leave a Comment