découvrez le premier teaser officiel du biopic “Back to Black”


L’actrice britannique Marisa Abela interprète Amy Winehouse dans “Back to Black”, le premier biopic attendu fin avril en France sur la chanteuse disparue en 2011.

France Télévisions – Rédaction Culture


Publié



Temps de lecture : 1 min

Dans le biopic "Back to Black", l'actrice Marisa Abela prête ses traits à la chanteuse et compositrice britannique Amy Winehouse, disparue en 2011 à l'âge de 27 ans. (STUDIO CANAL)

On sait enfin à quoi ressemblera vraiment Amy Winehouse dans l’un des biopics les plus attendus de l’année. Dans Back to Black, promis sur les écrans français le 24 avril, c’est l’actrice Marisa Abela qui prête ses traits à la vibrante chanteuse, autrice et compositrice britannique, morte en 2011 à l’âge de 27 ans.

Si l’on en croit le premier trailer dévoilé par StudioCanal, Marisa Abela s’annonce plutôt convaincante sans lui ressembler tout à fait, dans ce film de la réalisatrice Sam Taylor-Johnson, déjà vue à l’œuvre dans Nowhere Boy, qui racontait la jeunesse de John Lennon. “Je n’écris pas des chansons pour être célèbre, j’écris des chansons… parce que je ne sais pas ce que je ferais sinon”, explique la chanteuse dans les premières images du trailer. Regardez.

Back to Black, tiré du titre de son second et dernier album studio au succès planétaire, retrace la vie tumultueuse d’Amy Winehouse et la création de cet album phare qui avait fait d’elle une star, inspiré de son histoire d’amour avec Blake Fielder-Civil, incarné à l’écran par Jack O’Connell. Dans ce film, approuvé par la famille de l’artiste, figureront de nombreux hits de la chanteuse de Rehab, chantés par l’actrice Marisa Abela.

L’histoire d’Amy Winehouse est celle d’une artiste inoubliable qui chantait ses failles avec ses tripes, celle d’une authentique chanteuse de jazz et de soul à la trajectoire météorique et tragique – elle est morte à 27 ans d’une surdose d’alcool après une période d’abstinence, alors qu’elle était en mauvaise santé et luttait contre une toxicodépendance.

La star filiforme à la coiffure rétro et à la voix rocailleuse a fait l’objet à Hollywood de différents projets de biopic ces dernières années, dont aucun n’avait abouti jusqu’ici. En 2015, le remarquable documentaire Amy d’Asif Kapadia, qui revenait sur sa vie grâce aux très nombreuses images d’archives qu’elle avait laissées d’elle dans les médias, dans les vidéos familiales, sur les réseaux sociaux et dans ses échanges personnels avec ses amis, a remporté l’Oscar du meilleur documentaire.





Source link

Leave a Comment